DGSN: la fin de l'impunité? | www.le360.ma

ع
police aéroport
© Copyright : Brahim Taougar - Le360

DGSN: la fin de l'impunité?

Par Ziad Alami le 06/06/2015 à 14h16 (mise à jour le 06/06/2015 à 15h22)

Un inspecteur de police affecté à l’aéroport Mohammed V a été arrêté, vendredi, et sera déféré devant le parquet pour implication dans une affaire de corruption. C’est là l’effet immédiat d’un plan du tout nouveau Directeur général de la sûreté nationale pour moraliser la fonction policière.

aA

Serait-ce le début d’un grand raout anti-corruption dans le corps de la police? L’initiative, qui vient d’être prise par la toute nouvelle Direction générale de la sûreté nationale, porte en tout cas à le penser. «Un inspecteur de police affecté à l’aéroport international Mohammed V a été arrêté vendredi pour des soupçons d’implication dans une affaire de corruption», indique un communiqué de la DGSN. «Le policier a été placé en détention préventive en attendant les résultats de l’enquête menée par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, sous la supervision du parquet compétent, après que l’accusé a été filmé par les caméras de surveillance en train d’accepter un avantage financier en contrepartie de l’accomplissement de l’une de ses tâches administratives», souligne la DGSN, dans le même communiqué diffusé ce samedi. «L’accusé sera déféré devant le parquet dès la clôture de l’enquête», annonce la DGSN, en précisant que cette arrestation «s’inscrit dans le cadre des missions de contrôle administratif effectuée par la DGSN pour garantir le fonctionnement normal des différents services policiers».


Cette initiative, prise à l’encontre du policier, est loin d’être circonstancielle. Elle dénote l’importance que la nouvelle Direction générale de la sûreté nationale accorde au respect de la charte d’éthique et du Code de déontologie de la fonction policière. Deux éléments clefs qui constituent l’ossature du Plan mis en place par le nouveau patron de la DGSN, Abdellatif Hammouchi, pour la moralisation de cette fonction, élevée au rang de priorité. La nouvelle Direction fait sien le principe selon lequel «une loi ne vaut que si elle est appliquée». Les contrevenants n’ont qu’à bien se tenir! La DGSN ne va plus tolérer des actes de corruption et sera intraitable sur l’application du principe de bonne gouvernance, conformément aux instructions de la plus haute autorité du royaume, le roi Mohammed VI.