Discours du trône: pour Laenser et Benabdallah, "le message royal est sans équivoque" | www.le360.ma

ع
majorité

Les quatres leaders des partis de la majorité: (de g à d) Laenser (MP), Benkirane PJD), Mezouar (RNI) et Benabdallah (PPS).

© Copyright : Le360

Discours du trône: pour Laenser et Benabdallah, "le message royal est sans équivoque"

Par Mohamed Chakir Alaoui le 30/07/2015 à 18h28 (mise à jour le 30/07/2015 à 18h30)

Mohand Laenser et Nabil Benabdallah, respectivement secrétaires généraux du Mouvement populaire (MP) et du Parti du progrès et du socialisme (PPS), saluent les grandes orientations contenues dans le discours royal à l'occasion de la Fête du Trône.

aA

Les deux leaders des principaux parti de la majorité encensent le discours royal. Pour Mohand Laenser, «il s'agit d'un discours très fort, porteur de messages clairs et sans ambiguïté sur un nombre de questions qui préoccupent les Marocains, à savoir le retard de développement que connaît le monde rural et particulièrement les régions reculées». Le leader du MP estime que son parti a accueilli avec grande satisfaction l’appel du roi à accorder plus d’intérêt au monde rural, rappelant que cette question constitue une priorité pour son parti.

 

«Le roi a parlé de la réforme de l'enseignement qui doit être traitée sans démagogie et sans a priori politique. L'enseignement doit être ouvert sur le monde et sur les langues étrangères. Et cela ne porte nullement atteinte à notre identité et à nos valeurs», ajoute Laenser. Et de mettre en exergue l’intérêt accordé par le souverain aux Marocains résidents à l’étranger qui «méritent d’être mieux traités, aussi bien dans les administrations marocaines que dans les représentations diplomatiques».

 

Nabil Benabdallah abonde dans le même sens. Pour lui, c’est un discours de franchise et de clarté. «Le roi a donné un aperçu sans concession de la situation des populations pauvres et exclues dans le monde rural. Le souverain a manifesté une volonté sans faille pour y remédier».

 

Le secrétaire général du PPS affirme que tous les citoyens ont le droit au respect de leur dignité, dont les MRE. «Le roi a été clair sur ce point. Et c’est avec satisfaction que nous notons ce rappel insistant du roi à accorder davantage d’intérêt à nos concitoyens quels qu’ils soient», souligne Benabdallah.

Vos réactions