Discours royal. Réactions: Guterres encourage le dialogue entre le Maroc et l’Algérie | www.le360.ma

ع
Antonio Guterres

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.

© Copyright : AFP

Discours royal. Réactions: Guterres encourage le dialogue entre le Maroc et l’Algérie

Par Le360 (avec MAP) le 08/11/2018 à 11h42

Le Secrétaire général de l'ONU a toujours été favorable à un dialogue renforcé" entre le Maroc et l’Algérie, affirme le porte-parole de l'organisation en réaction au discours du discours du roi Mohammed VI.

aA

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, "a toujours été favorable à un dialogue renforcé entre le Maroc et l’Algérie", a affirmé mercredi à New York son porte-parole, Stéphane Dujarric, et ce en réaction à l’annonce par le roi Mohammed VI de la disposition du Royaume au dialogue direct et franc avec l’Algérie, contenue dans le discours à la Nation, prononcé par le souverain à l’occasion du 43e anniversaire de la Marche verte.

 

"Le Secrétaire général a toujours été favorable à un dialogue renforcé entre le Maroc et l’Algérie", a dit le porte-parole lors de son point de presse quotidien, en réponse à une question d’un journaliste au sujet de la proposition par le roi à l’Algérie de créer un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation, contenue dans le discours royal.

 

Taïeb Baccouche: "le discours royal, un message fort pour la relance de l'édifice maghrébin"

 

Dujarric a également tenu à souligner que le Secrétaire général de l’ONU "se félicite du soutien apporté par Sa Majesté le Roi aux efforts déployés par l'Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara, Horst Kohler, en vue de la reprise des pourparlers". Il a ajouté que Guterres s’est ainsi félicité des réponses positives à l’invitation de Kohler à la table ronde initiale qui sera tenue à Genève les 5 et 6 décembre.

 

"Le Secrétaire général exprime l'espoir que cette première table ronde sera le début d'un processus qui conduira à une solution à ce conflit de longue date", a conclu son porte-parole. 

 

Discours de la Marche Verte: la réaction du Qatar 

 

Dans son discours à la Nation, le roi Mohammed VI avait souligné: "C’est, donc, en toute clarté et en toute responsabilité que Je déclare aujourd'hui la disposition du Maroc au dialogue direct et franc avec l’Algérie sœur, afin que soient dépassés les différends conjoncturels et objectifs qui entravent le développement de nos relations".

 

Le souverain a également souligné, dans ce discours, "la collaboration sincère" du Maroc avec le Secrétaire général des Nations unies", et le soutien apporté par le Royaume aux efforts de son Envoyé personnel pour le Sahara "pour poser les jalons d’un processus politique sérieux et crédible".