El Othmani en colère contre les membres de son gouvernement | www.le360.ma

ع
El Othmani

Saâd-Eddine El Othmani.

© Copyright : DR

El Othmani en colère contre les membres de son gouvernement

Par Amyne Asmlal le 29/06/2018 à 22h31

Kiosque360. C’est la première fois que le chef de l’Exécutif exprime sa colère lors d’un conseil de gouvernement, enjoignant à ses ministres de sortir de leur bureau et d’aller sur le terrain.

aA

Une fois n’est pas coutume. Le chef du gouvernement a laisser éclater sa colère lors du dernier conseil de gouvernement, tenu jeudi dernier, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du week-end du 30 juin et 1er juillet.

 

Saâd-Eddine El Othmani s’est dit irrité par l’attitude «frileuse» de certains membres de son gouvernement et par le manque de communication dont font montre leurs départements, aussi bien envers les médias qu’en direction des citoyens-usagers. Le retard dans la mise en œuvre de certaines mesures gouvernementales par les membres concernés a également mis hors de lui le chef de l’Exécutif, ajoute le journal.


Ainsi, et dans son habituelle allocution en ouverture de la réunion hebdomadaire, El Othmani a invité l'ensemble des membres du gouvernement à «s'activer sur le terrain afin de répondre aux attentes légitimes des citoyens, et ne pas se contenter de travailler à partir de leur bureau, de consulter les dossiers et de donner les instructions», explique le journal.


Il a également fait part de sa colère de voir certaines administrations prendre du retard, voire ne pas appliquer certaines décisions. Le chef du gouvernement a cité, en ce sens, le cas particulier du décret relatif à la copie conforme, appelant l'ensemble des administrations à entreprendre toutes les mesures nécessaires en vue de l'application de ce décret pour rendre faciles les procédures administratives et simplifier la vie aux citoyens.


El Othmani est même allé plus loin, rapporte pour sa part le quotidien Assabah dans son numéro du week-end, en menaçant de poursuites judiciaires les hauts responsables de l’Administration qui auront négligé de mettre en œuvre les décisions du gouvernement ou qui les auront entravées. Pour la première fois, explique le journal, le chef du gouvernement, pourtant plutôt jovial et prompt à lancer des plaisanteries aux membres du gouvernement, a laissé libre cours à sa colère. Et ce, au point que certains ministres en sont restés bouche bée, affirme le journal citant des sources du gouvernement.


En outre, le chef du gouvernement a tenu à préciser que «les attentes des citoyens sont bien supérieures au rendement de la majorité des départements gouvernementaux et institutions publiques». Il a en ce sens incité les membres de son équipe à concrétiser la devise de «l'écoute et des réalisations». Et ce, en engageant une communication continue et permanente avec l'opinion publique.