Fonds d’appui à la cohésion sociale: des députés dénoncent un manque de transparence | www.le360.ma

ع
Handicap Aide sociale
© Copyright : DR

Fonds d’appui à la cohésion sociale: des députés dénoncent un manque de transparence

Par Mohamed Younsi le 17/01/2018 à 23h25

Kiosque360. La gestion du Fonds d’appui à la cohésion sociale suscite la polémique au sein de la première Chambre du Parlement. Les députés dénoncent, en effet, des irrégularités et un manque de transparence.

aA

Le Fonds d’appui à la cohésion sociale, doté d’un budget de pas moins de quinze milliards de dirhams, serait géré dans une regrettable opacité. C’est ce qui ressort des déclarations de certains députés, membres de la Commission de contrôle des finances publiques, à la Chambre des représentants.

 

En effet, rapporte le quotidien Assabah dans son édition de ce jeudi 18 janvier, le traitement des dossiers des personnes ciblées n’obéirait pas aux règles de la transparence et de la bonne gouvernance. Dans une déclaration au quotidien, Aicha Lablak, coordinatrice du groupement parlementaire du progrès démocratique, accuse ainsi certains responsables des autorités locales de compliquer les circuits administratifs et de recourir à des procédés entravant l'accès aux aides des plus démunis. Abondant dans le même sens, Mohamed Hjira, du parti Authenticité et modernité (PAM), relève un véritable fossé entre les législations et la réalité sur le terrain. Un député du parti de la Justice et du développement (PJD), dont le nom n'a pas été révélé par le quotidien, dénonce également la gestion gouvernementale de ce Fonds.

 

Dans sa réponse à ces vives critiques, le ministre délégué à l’Intérieur, Noureddine Boutayeb, a tenté de rassurer en mettant en avant la volonté de répondre au mieux aux attentes de la population.