Gouvernement: ces ministres «invisibles» qui craignent le limogeage | www.le360.ma

ع
Conseil des ministres Othmani
© Copyright : DR

Gouvernement: ces ministres «invisibles» qui craignent le limogeage

Par Mohamed Younsi le 17/08/2018 à 20h33

Kiosque360. Les répliques sismiques du séisme gouvernemental continuent de planer sur des membres du gouvernement, surtout ceux qui ne chapeautent pas de projets structurants ou sans véritables prérogatives. La liste des responsables concernés.

aA

Un remaniement ministériel qui pourrait faire sauter plusieurs membres de l’équipe gouvernementale de Saâd-Eddine El Othmani pourrait avoir lieu dès la rentrée politique et parlementaire.


A en croire le quotidien Assabah, qui rapporte cette information dans son édition du week-end des 18 et 19 août, des ministres et des secrétaires d’Etat «invisibles» sur la scène politique et au Parlement pourraient être «remerciés» lors d’un remaniement ministériel. Ces responsables auraient déjà exprimé leurs craintes aux leaders de la majorité gouvernementale, qui en parle déjà, font savoir les sources du quotidien.


Ces sources citent Hamou Ouheli (MP), secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Agriculture, Othman El Ferdaous (UC), secrétaire d’Etat chargé de l’Investissement auprès du ministre de l’Industrie, Lamia Boutaleb (RNI), secrétaire d’Etat au Tourisme auprès du ministre du Tourisme et Mohammed Rherras du MP, secrétaire d'Etat chargé de la formation professionnelle auprès du ministre de l'Education nationale.


De même, les deux leaders du PJD, Lahcen Douadi, ministre des Affaires générales et de la gouvernance et Mohamed Yatim, ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle, pourraient également être débarqués. Le premier avait déjà fait parler de lui lors de la campagne de «boycott», en déposant sa démission, tandis que le deuxième serait critiqué pour sa gestion du dialogue social, qui n’a débouché sur aucun accord.