Gouvernement El Othmani II: les anciens ministres ne rempileront pas | www.le360.ma

ع
Saâd-Eddine El Othmani

Saâd-Eddine El Othmani, chef du gouvernement.

© Copyright : DR

Gouvernement El Othmani II: les anciens ministres ne rempileront pas

Par Moncef El Fassi le 06/11/2017 à 19h18

Kiosque360. Les anciens ministres ne pourront briguer de nouveaux mandats dans le cadre du remaniement que connaîtra prochainement le gouvernement El Othmani. C’est du moins ce que ce dernier aurait signifié aux deux partis concernés, à savoir le PPS et le MP.

aA

Le gouvernement El Othmani II n'inclura pas d'anciens ministres dans ses rangs à l’occasion du remaniement prévu pour remplacer les quatre ministres congédiés suite à la colère royale, soit deux ministres du PPS et autant de ministres du MP.

 

Selon Assabah, dans sa livraison datée de ce mardi 7 novembre, le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, aurait, en effet, contacté les directions de la Haraka et du PPS pour leur «conseiller» d’éviter de proposer des figures ayant déjà assumé, par le passé, des postes de ministres.

 

En revanche, ajoute le même journal, El Othmani aurait proposé aux deux formations concernées de lui soumettre des noms d’éventuels ministrables au casier «vierge», à même de remporter à la fois la confiance du Palais et celle des autres partenaires au sein de la coalition gouvernementale.

 

Rappelons que, sur décision du souverain et sur la base du rapport du premier président de la Cour des comptes, quatre ministres du gouvernement El Othmani ont été révoqués, tandis que cinq autres anciens ministres ont été interdits d’exercer, à l'avenir, une responsabilité publique.

 

Ce 6 novembre, Hakima El Haité, ancienne secrétaire d’Etat à l’Environnement, l’a appris à ses dépens. Elle a ainsi été rappelée à l'ordre, quelques heures avant l’ouverture de la COP23 à Bonn (Allemagne) pour le compte des Îles Fidji: non, elle n’était plus la championne du Climat pour le Maroc et devait, de ce fait, cesser de parler au nom du royaume.