Guerguarat: les organisateurs du rallye Africa Ecorace défient les menaces ridicules du Polisario | www.le360.ma

ع
rallye af

Un accueil chaleureux a été réservé par les autorités mauritaniennes aux participants au rallye Africa EcoRace, après leur arrivée à Nouadhibou, en provenance de Dakhla.

© Copyright : DR

Guerguarat: les organisateurs du rallye Africa Ecorace défient les menaces ridicules du Polisario

Par M'Hamed Hamrouch le 08/01/2019 à 12h01 (mise à jour le 08/01/2019 à 12h05)

Les participants au rallye-raid Africa EcoRace ont finalement traversé sans encombre,hier lundi 7 janvier, la région de Guerguarat, en provenance de Dakhla, battant en brèche les allégations mensongères colportées par la propagande séparatiste sur une supposée annulation de l'étape Guerguarat.

aA

Le Polisario a tenté en vain d'entamer la détermination des organisateurs du rallye-raid international, Africa EcoRace, en orchestrant une campagne d'intox grandeur nature destinée à les dissuader de traverser la région de Guerguarat. Pas plus tard qu'hier, lundi 7 janvier, et après moult menaces ridicules, la presse séparatiste alléguait "une annulation in extremis de l'étape de Guerguarat" par les organisateurs. Une allégation saugrenue que les organisateurs ont battue en brèche, en annonçant, ce mardi 8 janvier, que les participants à cette grand-messe annuelle ont bel et bien regagné le nord de Nouadhibou en Mauritanie, après avoir traversé la région de Guerguarat, en provenance de Dakhla.

 

Une traversée du désert qui s'est déroulée avec succès, nonobstant les menaces vociférantes proférées par le front séparatiste via ses supports de propagande, poussant l'outrecuidance jusqu'à mettre en garde contre une éventuelle "intervention" de "militants sahraouis" contre le passage des participants au niveau de Guerguarat, à défaut de pouvoir envoyer des éléments armés du FP, comme cela fut le cas, lors de la précédente édition du rallye organisée en janvier 2018.

 

Après ses menaces contre le passage du rallye Africa EcoRace à Guerguarat, le Polisario rétropédale

 

La campagne menée par le front séparatiste à la solde d'Alger visait en effet à terroriser les organisateurs du rallye et, du coup, obtenir l'annulation de l'étape de Guerguarat, en raison de la reconnaissance par les initiateurs de cette manifestation de la souveraineté du royaume du Maroc sur ses provinces sahariennes.

 

Comment le Polisario orchestre une nouvelle crise avec le Maroc à Guerguarat

 

Sauf que c'était compter sans la détermination des organisateurs de l'Africa EcoRace, créé en 2008 après la délocalisation de son prédécesseur, Rallye Paris-Dakar, vers l'Amérique du sud. Ces derniers, contrairement à leurs prédécesseurs, n'ont pas cédé au chantage du front séparatiste, en maintenant sur leur site officiel, l'intégralité de la carte du royaume du Maroc, de Tanger à Lagouira.