Guerguarate. Le Polisario a-t-il finalement plié bagages? | www.le360.ma

ع
Guer

Un véhicule de la soi-disant "police civile" du Polisario stationné dans le couloir terrestre de Guerguerate.

© Copyright : DR

Guerguarate. Le Polisario a-t-il finalement plié bagages?

Par M'Hamed Hamrouch le 30/04/2018 à 13h31 (mise à jour le 30/04/2018 à 13h53)

La presse séparatiste évoque "un redéploiement" des éléments armés du Polisario dans la région de Guerguerate, alors qu'il devrait s'agir d'un "retrait" de cette région tampon, comme cela a été exigé par le Conseil de sécurité dans sa nouvelle résolution sur le Sahara.

aA

Retrait réel ou énième manoeuvre dilatoire? Pour l'heure, aucune confirmation officielle en dehors des allégations de sites séparatistes selon lesquelles "un redéploiement des éléments de la police civile" aurait été aperçu hier dimanche dans la région de Guerguerate.

 

Pour précision, le Polisario utilise souvent le terme "redéploiement" en lieu et place du "retrait" tel que souligné clairement par le Conseil de sécurité, aussi bien dans la précédente résolution 2351 que celle, 2421, adoptée, vendredi dernier, enjoignant le front séparatiste de procéder à "un retrait immédiat" de la région de Guerguarate, déclarée tampon en vertu de l'accord de cessez-le-feu conclu en novembre 1991.

 

Sahara. Réactions: l’Algérie et le Polisario sonnés par la résolution du Conseil de sécurité

 

Si ça se trouve, le ton de la fermeté adopté par le Conseil de sécurité à l'encontre du Polisario aura donné son premier fruit.

 

Reste cet autre point important évoqué dans la même nouvelle résolution du Conseil, qui s'est dit "inquiet" de "l'annonce par le Polisario, en mars dernier, du transfert de ses fonctions administratives à Bir Lahlou". Le Conseil a été on ne peut plus ferme en intimant au FP de s'abstenir de "tels actes déstabilisateurs".