Guerguerat: quand les généraux algériens "s'invitent" chez les milices du Polisario | www.le360.ma

ع
armée algérienne

Eléments de l'armée algérienne positionnés à la frontière avec le Maroc.

© Copyright : dr

Guerguerat: quand les généraux algériens "s'invitent" chez les milices du Polisario

Par Khalil Ibrahimi le 13/03/2017 à 22h26

Kiosque360. Alger continue d'inciter le Polisario à poursuivre ses provocations contre le Maroc. Après avoir abrité, samedi dernier, une rencontre des chefs de milices séparatistes, des dirigeants militaires algériens se sont rendus dans les camps de Tindouf pour les assurer de leur soutien.

aA

Une importante délégation militaire algérienne s’est déplacée, ce week-end, dans les camps de Tindouf, avec l'objectif d’apporter son soutien aux milices armées du Polisario.

Al Ahdath Al Maghribia, qui rapporte cette information dans son édition du mardi 14 mars, rappelle que cette visite a été précédée par un «forum» des chefs de milices du Polisario, organisé à Alger samedi dernier.

Il s’agit là, selon la même source, des premières étapes dans la mise en œuvre d’un plan algérien visant à inciter les milices armées à multiplier leurs provocations contre le Maroc. D’ailleurs, ce sont des sources proches des présumés dirigeants de la république fantoche qui ont révélé la forte implication d’Alger dans les manœuvres orchestrées par le Polisario, dans le but de créer de nouvelles tensions avec le royaume.

 

Un responsable militaire algérien a même publiquement déclaré qu’Alger était prête à fournir tout le soutien matériel et moral nécessaire aux milices séparatistes et que son pays les aiderait par tous les moyens possibles. Alger leur aurait d'ailleurs déjà livré, ces derniers jours, un arsenal d'armes en guise de "cadeau".

 

Al Ahdath Al Maghribia rapporte en outre, en se basant sur des médias défendant la thèse séparatiste, que le «forum» qui a eu lieu à Alger a été l’occasion pour les chefs des milices polisariennes de discuter avec leurs homologues algériens et «d’échanger sur les bonnes expériences» dans le domaine militaire.

Cependant, difficile de ne pas faire le lien entre l’organisation de cette rencontre, la visite de leaders militaires algériens à Tindouf et le contexte actuel où les provocations contre le Maroc se multiplient dans la région de Guerguerat au point que, même après le retrait par le Maroc de ses hommes armées, les mercenaires du Polisario continuent de harceler les transporteurs marocains traversant cette région.

Vos réactions