Guerguerat. Rallye: les organisateurs ont superbement "ignoré" les menaces du Polisario | www.le360.ma

ع
eco race

Guerguerat: le passage des participants au Rallye "Africa Eco Race" s'est passé normalement.

© Copyright : dr

Guerguerat. Rallye: les organisateurs ont superbement "ignoré" les menaces du Polisario

Par M'Hamed Hamrouch le 08/01/2018 à 17h04 (mise à jour le 08/01/2018 à 17h25)

Les participants au Rallye-raid international, Africa Eco Race, ont bravé les "injonctions" du Polisario en maintenant des affiches reconnaissant la marocanité du Sahara, lors de leur passage dans la région de Guerguerat, en provenance de la ville de Dakhla.

aA

Encore une fois, l'incursion du Polisario dans la région de Guerguerat s'est révélée infructueuse. Une réalité qui se dégage de la réaction des sites de propagande séparatistes, qui ne cachent pas leur déception. En effet, les "avertissements" faits aux participants au Rallye-raid international, Africa Eco Race, ont été superbement"ignorés" par les organisateurs. "Il s'avère que les organisateurs n'ont pas pris au sérieux les avertissements des autorités sahraouies", constate un site séparatiste, proche de l'ancien "vizir de la défense", le dénommé Mohamed Lamine Bouhali, parangon de la "reprise des armes" contre le Maroc.

 

"Vidéo. Guerguerat. Rallye Africa Eco Race: ""L'étape maroco-mauritanienne se passe plutôt bien"

 

"Les organisateurs du rallye ont annoncé, lundi 8 janvier, via leur site officiel, qu'ils ne reconnaissaient pas le "statut exceptionnel" du Sahara occidental", relève ledit site, s'indignant du fait que "les organisateurs du rallye aient maintenu, sur le circuit de la course, les drapeaux marocain et mauritanien".

 

 

Pour rappel, le représentant du Polisario auprès de l'ONU, le dénommé Ahmed Boukhari, avait mis en garde les organisateurs et les participants à ce rallye contre toute "provocation" lors de leur passage ce lundi 8 janvier dans la région de Guerguerat, où quatre éléments de la soi-disant "police sahraouie" font le pied de grue depuis vendredi 5 janvier.