Guerre des chiffres: le HCP gagne la bataille | www.le360.ma

ع
HCP
© Copyright : DR

Guerre des chiffres: le HCP gagne la bataille

Par Amyne Asmlal le 25/07/2018 à 21h44

Kiosque360. Le HCP vient de publier un rapport dans lequel il prouve, chiffres à l’appui, que ses prévisions de croissance sont les plus proches de la réalité. Elles s’en sont écartées d’à peine 0,25 point sur une période de 8 ans, contre 0,53 point pour le gouvernement et 0,56 pour le FMI.

aA

Les chiffres diffusés par le Haut commissariat au Plan sont les plus proches de la réalité. D’après un récent rapport publié par le HCP, ce dernier affirme en effet que ses prévisions de croissance de ces dernières années ont été plus proches de la croissance réalisée effectivement, en comparaison aux prévisions du gouvernement, du FMI et de la Banque mondiale, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du jeudi 26 juillet.

 

Ainsi, explique le journal, dans un message destiné à tous ceux qui mettent en doute ses chiffres, le HCP affirme avoir affiché un écart de prévision d’environ 0,25 point en moyenne sur la période allant de 2010 à 2017, contre 0,53 point enregistré par le gouvernement, 0,56 point par le FMI et 0,36 point par la Banque mondiale.

 

Or, précise pour sa part le quotidien Al Massae qui aborde également ce sujet dans son numéro du même jour, au début de chaque année, les écarts dans les prévisions sont parfois importants entre le HCP et les autres organismes. Ce fut le cas notamment pour l’année 2016, par exemple. Le HCP avait prévu une croissance de 1,3%, quand le gouvernement l’avait estimée à 3%, le FMI à 3% également et la Banque mondiale à 2,7%. Or, la croissance réalisée n’a pas dépassé 1,1%. De même, le HCP avait prévu, en 2014, une croissance de 2,4%, au lieu du taux de 4,2% annoncé par le gouvernement, de 3,9% par le FMI et 3,6% par la Banque mondiale, alors qu’une croissance de 2,7 % seulement a été réalisée.

 

Mais, au mois de juillet, la plupart des institutions améliorent leur prévision de croissance. Ainsi, sur une période de 8 ans, le HCP a affiché un écart de prévision d’environ 0,25 point en moyenne, comme précisé plus haut. Dans l’ensemble, le gouvernement a affiché des écarts plus élevés que le HCP pendant 7 années sur 8, le FMI a connu des écarts plus élevés que le HCP pendant 6 années sur 8 et la Banque mondiale durant 4 années sur 8.

 

D’après le quotidien Al Massae, la polémique sur les chiffres n’est, de ce fait, pas près de s’estomper. Mais, dans cette guerre qui oppose depuis longtemps le gouvernement au HCP, c’est ce dernier qui marque, cette fois, un point. Par ailleurs, le dernier différend sur la question, rappelle pour sa part Al Ahdath Al Maghribia, remonte à il y a quelques mois, lorsque le HCP a contesté les chiffres, annoncés par le gouvernement, de l’emploi créé dans le secteur industriel.