Hakim Benchamass met la Chambre des conseillers dans l’embarras | www.le360.ma

ع
Hakim Benchamach,Président de la  chambre des conseillers
© Copyright : Brahim Taougar - Le360

Hakim Benchamass met la Chambre des conseillers dans l’embarras

Par Hassan Benadad le 09/05/2018 à 00h07

Kiosque360. La Chambre des conseillers devait organiser un séminaire jeudi 9 mai, à Dakhla, sous le thème «Bilan du modèle de développement dans les Provinces du Sud». Sauf que le président, Benchamass, a surpris tout le monde en l’annulant à la dernière minute et sans donner la moindre explication.

aA

Alors que les représentants des groupes parlementaires se préparaient à faire leurs valises pour aller assister à un séminaire à Dakhla, le président de la Chambre des conseillers, Hakim Benchamass, leur a appris que cette manifestation avait été annulée. Pourtant, tous les préparatifs, de la logistique à l’organisation, avaient été faits, de même que les billets d’avion et chambres d’hôtel avaient été réservés. Le forum, qui devait se dérouler le jeudi 9 mai à Dakhla, sous le thème «Bilan du modèle de développement des Provinces du Sud», a été tout simplement remis aux calendes grecques, rapporte ainsi Al Akhbar dans son édition du mercredi 9 mai. Et de préciser que Benchamass, qui a aussi bien pris la décision de l’organisation que celle de l’annulation de ce séminaire, a mis la Chambre des conseillers dans l’embarras.

 

Les parlementaires n’en reviennent pas, d’autant qu’il n’a donné aucune explication à ce retour en arrière. Le quotidien Al Akhbar ajoute que plusieurs conseillers avaient pourtant tenté de le dissuader d’organiser ce forum. Certains ont évoqué le climat qui règne dans la région après les derniers développements qu’a connus le Sahara marocain. D’autres ont avancé que le thème de ce séminaire était très sensible et pouvait engendrer des surenchères politiques, sachant que le parti de l’Istiqlal, qui dirige la majorité des conseils communaux, provinciaux et régionaux, vient de passer dans l’opposition.

Chambre des conseillers: Hakim Benchamass dépense sans compter 

 

Dans sa convocation, Benchamass avait cru bien faire en évoquant les recommandations du forum parlementaire des régions qui prône l’organisation, tous les six mois, du séminaire dans une région du Maroc. En choisissant Dakhla, il pensait soutenir les efforts consentis par l’Etat dans les provinces du sud.

 

Genève: Hakim Benchamass alerte sur la situation à Tindouf 

 

«Qu’est ce qu’on dira lors de ce séminaire? Que le modèle de développement dans les provinces du sud a réussi ou qu'il a échoué?», lui avait cependant rétorqué un élu. Et certains de rappeler le discours du roi Mohammed VI lors de l’ouverture de la nouvelle législature, le vendredi 13 octobre 2017: «A cet égard, nous invitons le gouvernement, le Parlement et les différentes institutions ou instances concernées, chacun dans son domaine de compétences, à reconsidérer notre modèle de développement pour le mettre en phase avec les évolutions que connaît le pays.»