Jettou met Hassad en garde contre l’échec de la prochaine rentrée scolaire | www.le360.ma

ع
Driss Jettou

Driss Jettou, président de la Cour des comptes.

Jettou met Hassad en garde contre l’échec de la prochaine rentrée scolaire

Par Mohamed Younsi le 19/06/2017 à 21h12 (mise à jour le 19/06/2017 à 21h13)

Kiosque360. Le premier président de la Cour des comptes, Driss Jettou, vient d’adresser au ministre de l’Education nationale, Mohamed Hassad, une correspondance pour le mettre en garde contre l’échec de la prochaine rentrée scolaire 2017-2018.

aA

Il s'agit de tirer les enseignements de l’échec de la dernière rentrée scolaire 2016-2017. Le premier Président de la Cour des comptes, Driss Jettou, a ainsi adressé une correspondance au ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Mohamed Hassad, pour rappeler aux responsables de l’Education nationale les dysfonctionnements qui ont émaillé la dernière rentrée scolaire et leur demander de prendre les mesures qui s’imposent pour éviter que ces problèmes ne se reproduisent.

 

Le quotidien Assabah, qui rapporte l’information dans son édition de ce mardi 20 juin, précise que Jettou a tiré la sonnette d’alarme en pointant du doigt la mauvaise gestion qui a marqué la dernière rentrée scolaire, soulignant que 16.262 salles de cours en bon état, qui auraient pu accueillir 652.800 élèves du cycle primaire (soit 40 élèves par classe), n’ont pas été exploitées. Parallèlement, souligne-t-il encore dans sa correspondance, 9.365 salles de cours ont été utilisées en dépit de leur état de vétusté.

 

Le constat dressé par la Cour des comptes a de même révélé que le ministère de tutelle avait ouvert des établissements scolaires sans eau ni électricité.

Ces conditions, qui ne favorisent pas l’apprentissage, ont été à l’origine du départ de pas moins de 218.141 élèves qui ont quitté définitivement le système scolaire. 109.741 d'entre eux, soit plus de la moitié, sont issus du périmètre urbain.