La politique migratoire du Maroc expliquée au Conseil d’Europe | www.le360.ma

ع
Charki Draïss

Charki Draïss, ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur.

© Copyright : DR

La politique migratoire du Maroc expliquée au Conseil d’Europe

Par Ziad Alami le 11/06/2015 à 11h27

La nouvelle politique migratoire du Maroc a été au centre des entretiens du ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Draïss, avec le rapporteur de la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l’Assemblée parlementaire du Conseil d’Europe.

aA

«Nous avons discuté de la nouvelle politique migratoire du Maroc, initiée par  SM le roi Mohammed VI, ainsi que sur les efforts du Maroc en matière de lutte contre l’immigration clandestine et la traite des êtres humains», a révélé le ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Cherki Draïss, à l’issue de ses entretiens, hier mercredi à Rabat, avec Tineke Strik, rapporteur de la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE). Selon le ministre Draïss, cette nouvelle politique s’est notamment «concrétisée par la régularisation de migrants en situation irrégulière en vue de leur garantir une meilleure intégration dans le tissu sociétal marocain et leur donner la chance de vivre dans de bonnes conditions».

 

Pour sa part, l’émissaire de l’Assemblée générale du Conseil de l’Europe s’est félicitée de la «nouvelle législation adoptée par le royaume du Maroc en matière de migration», estimant qu’elle « est de nature à améliorer la situation des immigrés et réfugiés au Maroc».
Pour précision, la Commission des migrations, des réfugiés et des personnes déplacées de l’APCE a pour objectif d’élaborer des politiques visant à protéger les droits des migrants, des réfugiés, des demandeurs d’asile et des personnes déplacées.