La princesse Lalla Salma lance la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein | www.le360.ma

ع
lalla salma

La princesse Lalla Salma

© Copyright : DR

La princesse Lalla Salma lance la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein

Par Le360 (AFP) le 22/11/2016 à 19h34 (mise à jour le 22/11/2016 à 19h50)

La princesse Lalla Salma, présidente de la "Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers", a procédé, mardi à Taza, au lancement de la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein et à l'inauguration du Centre de détection précoce du cancer du sein et du col de l'utérus

aA

Cette campagne pour l'année 2016 a pour objectif de convaincre les femmes de plus de quarante ans de se soumettre au dépistage.

 

A travers cette action de communication, la Fondation Lalla Salma entend banaliser le dépistage et rassurer en montrant que des solutions concrètes de prises en charge et d'accès aux traitements existent. Ainsi, la réduction du retard dans la prise de décision d'aller consulter et d'accéder aux soins, en dépassant les freins existants, constitue un enjeu majeur pour garantir des diagnostics précoces et des guérisons.

 

Placée sous le signe "Le dépistage précoce sauve des vies", cette campagne de sensibilisation, qui se déroulera du 22 courant au 11 décembre, vise la participation d'un million de femmes âgées entre 40 et 69 ans.

 

Les messages subsidiaires, quant à eux, sont ceux de mobilisation et d'orientation comme "J'ai fait le dépistage et vous?". Le dépistage est gratuit dans tous les centres de santé, ainsi que la prise en charge des malades couverts par le RAMED".

 

Un dispositif de multimédia sera déployé, à savoir la télévision, la radio, l'affichage, la presse écrite et la communication digitale, outre des actions relais de communication interpersonnelle qui seront entreprises sur le terrain au niveau des structures sanitaires et par l'intermédiaire des différents partenaires.

 

La princesse Lalla Salma a également procédé à l'inauguration du Centre de détection précoce du cancer du sein et du col utérin.

 

La construction et l'équipement de ce nouveau centre, dans le cadre d'un projet de partenariat développé entre la Fondation Lalla Salma, le ministère de la Santé et un mécène de la région, entre dans le cadre dans l'extension du programme de détection précoce des cancers du sein et du col utérin dans la région Fès-Meknès.

 

La réalisation de ce projet, étalé sur une superficie de 365 m2, et dont les ressources humaines et le fonctionnement sont assurés par le ministère de la Santé, a nécessité une enveloppe budgétaire de 3,5 millions de dirhams (MDH).

 

Le fonctionnement de cette nouvelle structure, composée d'une salle d'accueil, d'une grande salle d'attente, de deux salles de consultation pour le dépistage et le diagnostic des cancers du sein et du col, d'une salle de colposcopie avec une salle d'observation, d'une salle de mammographie, d'une salle d'échographie, d'une pharmacie et de deux bureaux, permettra d'assurer 6.000 consultations par an pour le dépistage et le diagnostic précoce des cancers du sein et du col utérin.

 

La princesse Lalla Salma avait auparavant suivi des exposés, présentés par des responsables dans le secteur de la Santé, sur le schéma régional de l'offre de soins en oncologie, des données portant sur la campagne de dépistage précoce du cancer dans la région Fès-Meknès et sur le plan d'action national de la campagne de sensibilisation et de dépistage du cancer.

 

A son arrivée au Centre de détection précoce du cancer du sein et du col utérin, la princesse Lalla Salma a passé en revue une section des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs avant d'être saluée par le ministre de la Santé, Elhoussainee Louardi, le wali de la région de Fès-Meknès, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, le président du Conseil de la région de Fès-Meknès, Mohand Laenser, et le gouverneur de la province de Taza, Abdelali Samti.

 

La princesse Lalla Salma a été également saluée par le président du Conseil provincial de Taza, le président du Conseil de la commune de Taza, le délégué provincial du ministère de la Santé, le directeur de l'hôpital régional Ibnou Baja, le directeur général de la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers et par des membres du Conseil d'administration de la Fondation Lalla Salma - Prévention et traitement des cancers.


 

Vos réactions