La régionalisation avancée déclinée sur le plan sécuritaire | www.le360.ma

ع
Police
© Copyright : DR

La régionalisation avancée déclinée sur le plan sécuritaire

Par Amyne Asmlal le 14/09/2018 à 22h38

Kiosque360. La DGSN vient de rattacher plusieurs districts à de nouvelles préfectures de police en fonction du nouveau découpage régional. Plus tard, ce sont les compétences, les attributions et les équipes qui seront réorganisées selon le même critère.

aA

En attendant le parachèvement du processus de la régionalisation avancée, la DGSN, elle, s’est déjà mise à la page. Ainsi, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son numéro du week-end, la Direction générale de la Sûreté nationale vient d’adresser une circulaire à toutes les préfectures de police au sujet de la nouvelle réorganisation de certains de ses services en fonction du nouveau découpage régional.

 

C’est ainsi, écrit le journal, que le district de police de Sidi Ifni vient d’être rattaché à la préfecture de police de Laâyoune alors que celui de Tata a été rattaché à la préfecture de police d’Agadir. De même, le commissariat central de Guercif relève désormais de la préfecture de police d’Oujda alors que les districts de police de Khouribga et de Khénifra ainsi que les commissariats de Oued Zem, Bejaâd et Meriret relèvent, eux, aux termes de cette circulaire, de la préfecture de police de Béni Mellal.


Naturellement, précise Al Ahdath Al Maghribia, ce nouveau découpage est accompagné d’une réorganisation aussi bien sur le plan technique et matériel que sur le volet des ressources humaines. Des changements ont ainsi été opérés au sein de la hiérarchie de la police au niveau local pour accompagner cette restructuration, précise le journal. En même temps, il a été procédé à un redéploiement des brigades mobiles et des hommes de terrain en fonction de la nouvelle organisation spatiale des services.


Cette initiative, note le journal, intervient dans le cadre de la mise en œuvre par la DGSN de ses différentes stratégies relatives à l’accompagnement du processus de la régionalisation avancée. Cette action concernera, dans un premier temps, la mise en place de structures régionales qui épousent le nouveau découpage des régions.