La sœur d' El Habib Choubani impliquée dans un scandale électoral | www.le360.ma

ع
cover video - El Habib Choubani
© Copyright : Le360

La sœur d' El Habib Choubani impliquée dans un scandale électoral

Par Mohamed Younsi le 23/09/2016 à 22h03

Kiosque360. Les scandales du président de la région Draâ-Tafilalet El Habib Choubani, n’en finissent pas. Cette fois-ci, sa sœur qui préside une association dans la région a été prise en flagrant délit de corruption électorale. Les détails.

aA

L’ancien ministre en charge des Relations avec le Parlement et actuel président de la Région Drâa-Tafilalet, Lahbib Choubani, continue de défrayer la chronique. Après les scandales du «couple gouvernemental», des voitures 4x4, du projet d’acquisition de pas moins de deux cents hectares, les recrutements suspects, il vient d’être cité dans une affaire de corruption électorale.

 

Selon le quotidien Al Ittihad Al Ichtiraki, qui rapporte l’information dans son édition de ce week-end des 24 et25 septembre, la sœur du président du Conseil de la région, Fatiha Choubani, a été prise en flagrant délit de corruption électorale.

 

«Fatiha Choubani, qui préside l’association «Oum Al Banine», était en train de remettre des chèques à des intermédiaires et des courtiers des élections en vue d’acheter des voix au profit du Parti de la Justice et du développement (PJD)», écrit le quotidien, qui affirme détenir une copie des chèques saisis. Et de préciser que la manœuvre consistait à ne pas déposer le chèque pour encaissement qu’après avoir remis une liste de deux cents  à  trois cents électeurs.

 

C’est dire que chaque courtier doit ramener la preuve montrant qu’il a bien payé les futurs électeurs pour qu’ils votent en faveur du candidat du parti de la Lampe dans la région présidée par El Habib Choubani.

 

Ces faits sont graves et, certainement, le parquet compétent ouvrira une enquête pour tirer les choses au clair, surtout que le quotidien affirme qu’il détient des copies de chèques que la présidente de l’association «Oum Al Banine» avait remis aux courtiers des élections.

 

Ces scandales bien embarrassants pour la famille Choubani et le PJD pourraient avoir des répercussions négatives sur le parti lors de ces élections.