Le général algérien Gaïd Salah qualifie le Maroc d’«ennemi» | www.le360.ma

ع
gaïd Salah

Le général Gaïd lors d'une visite de "prospection" dans la 3e région militaire (Béchar).

© Copyright : dr

Le général algérien Gaïd Salah qualifie le Maroc d’«ennemi»

Par Ziad Alami le 20/06/2016 à 14h32

Dans le nouveau numéro de la revue «El Djeïch», porte-voix de l’armée algérienne, l’éditorialiste revient sur les manœuvres militaires de mi-mars à Colomb Béchar et lance une mise en garde contre ce qu’il a appelé «les ennemis de l’extérieur» !

aA

Rappelez-vous: le 16 mars dernier, un général-major de sinistre nom, Saïd Chengriha, commandant de la 3ème Région militaire (Béchar, sud-ouest), qualifiait explicitement le Maroc d’«ennemi» des Sahraouis et des Algériens, devant un parterre constitué de hauts galonnés de l’ANP et de gradés du Polisario.

 

Une dérive jusque-là inédite en provenance d’un haut gradé de l’armée algérienne, qui plus est commandant d’une région frontalière avec le Maroc. Mais ce dérapage, si dangereux soit-il, n’a pas valu à son auteur un quelconque rappel à l’ordre de la part de l’état-major de l’armée algérienne.

 

Cet état-major vient même de récidiver, après le dérapage verbal du général Chengriha, en adressant dans le nouveau numéro de sa revue « El Djeich», une mise en garde contre ce qu’il a appelé «les ennemis de l’extérieur» en référence bien entendu au Maroc contre lequel cette armée nourrit une haine incroyable depuis la raclée qu’elle a essuyée en 1963 lors de la Guerre des sables.

 

Pour rappel, l'armée algérienne avait organisé, à la mi-mars dernier, des manoeuvres à tirs réels à la frontière avec le Maroc, précisément à Béchar.