Le président palestinien met en exergue l'action du roi, président du Comité Al Qods | www.le360.ma

ع
MohammedVI et Mahmoud Abbas

Le président palestinien Mahmoud Abbas et le roi Mohammed VI.

© Copyright : DR

Le président palestinien met en exergue l'action du roi, président du Comité Al Qods

Par Le360 (avec MAP) le 16/04/2018 à 11h13 (mise à jour le 16/04/2018 à 11h37)

Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a mis en exergue, dimanche 15 avril, les efforts consentis par SM le roi Mohammed VI dans le soutien de la lutte des Maqdessis face à la politique d'occupation israélienne, qui vise à judaïser la ville sainte et effacer son cachet arabo-islamique.

aA

S'exprimant lors de l'ouverture du 29e sommet arabe qui s'est tenu dimanche à Dhahran, en Arabie saoudite, le président Abbas a fait part de ses remerciements et de sa gratitude au souverain, président du Comité Al Qods, pour les efforts qu'il déploie outre ceux consentis sur le terrain par l'Agence Bayt Mal Al Qods.

 

Il a souligné, à cet égard, que la ville d'Al Qods subit une vague de colonisation sans précédent visant à mettre la main sur ses territoires et effacer son identité historique outre son appartenance arabo-islamique-chrétienne authentique.

 

"Tout cela se produit avec l'appui de l'actuelle administration américaine qui a violé le droit international en décidant de reconnaître Al Qods comme capitale d’Israël", a-t-il dit, relevant que les USA sont devenus, ainsi, une partie au conflit et non pas un simple médiateur.

 

Al Qods-Est était et restera la capitale perpétuelle de l'Etat palestinien, a-t-il soutenu.

 

Il a appelé le sommet arabe à soutenir le plan de paix présenté en février dernier au Conseil de sécurité, précisant que ce plan, qui se base sur l'initiative arabe, prévoit la tenue d'une conférence internationale de paix en 2018.

 

Selon le président palestinien, la conférence internationale proposée dans le cadre de ce plan stipule la reconnaissance de l'Etat de Palestine en tant que membre à part entière des Nations unies et la formation d'un mécanisme international multipartite sous les auspices duquel se tiendront des négociations sérieuses qui respecteront les résolutions de la légalité internationale et la mise en œuvre des décisions prises dans les délais fixés outre l'implémentation de l'initiative arabe telle qu'adoptée.