Les pays du Golfe réaffirment leur soutien à l’intégrité territoriale du Maroc | www.le360.ma

ع
Manal Redouane

Manal Redouane, représentante de l'Arabie Saoudite auprès de l'ONU.

© Copyright : dr

Les pays du Golfe réaffirment leur soutien à l’intégrité territoriale du Maroc

Par M'Hamed Hamrouch le 10/10/2017 à 15h06

Evoquant la question du Sahara devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, lundi 9 octobre à New York, l’Arabie saoudite a invoqué la Déclaration de Ryad adoptée par les pays du Golfe le 16 avril 2016 soutenant le plan d’autonomie dans le cadre de la souveraineté marocaine.

aA

L’Arabie saoudite vient de réaffirmer, par la voix de sa représentante à l’ONU, sa position sur la question du Sahara. Evoquant cette question devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, réunie hier lundi à New York, la représentante saoudienne, Manal Redouane, a invoqué «la Déclaration de Ryad», adoptée lors du premier Sommet Maroc-Pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG), en avril 2016. «Nous réaffirmons la position de principe des pays du CCG soutenant la position marocaine autant que l’Initiative du Royaume du Maroc pour octroyer un statut d’autonomie au Sahara», a souligné la représentante de Ryad à l’ONU.  


L'Arabie saoudite soutient l'intégrité territoriale du Maroc


«C’est une initiative constructive pour trouver une issue mutuellement acceptable» au conflit artificiel autour du Sahara marocain, a fait valoir la diplomate saoudienne. L’autonomie proposée par le Maroc est «une solution de compromis, conforme à la légalité internationale, la Charte des Nations unies et les résolutions du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale», a-t-elle encore défendu.  



Par ailleurs, la représentante de Ryad à l’ONU a salué «la coordination du Maroc avec les mécanismes des droits de l’Homme de l’ONU, ainsi que les efforts consentis par le Royaume pour le développement socio-économique au Sahara».



«L’Arabie Saoudite s’oppose à tout acte qui pourrait porter atteinte aux intérêts suprêmes et à la souveraineté du royaume du Maroc», a précisé la diplomate saoudienne, indiquant que «le règlement du conflit renforcera la sécurité et la stabilité dans la région du Sahel, qui fait face à de multiples défis sécuritaires».

Vos réactions