L'UE apporte au Maroc un soutien financier de 2,34 milliards de dirhams | www.le360.ma

ع
MAROC-UE
© Copyright : DR

L'UE apporte au Maroc un soutien financier de 2,34 milliards de dirhams

Par Mohamed Chakir Alaoui le 14/09/2018 à 16h18 (mise à jour le 14/09/2018 à 17h30)

La visite de travail qu'effectue à Rabat Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations sur l’élargissement de l'UE, a été marquée ce jeudi par la conclusion de deux accords de financement européen.

aA

Ces deux accords visent à renforcer deux programmes distincts initiés par le royaume : "Compétitivité et croissance verte" ainsi que celui sur l’"Appui à la réforme de la protection sociale au Maroc".

 

La cérémonie de signature s’est déroulée en présence du ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Benchaâboun, et de Johannes Hahn, Commissaire chargé de la politique européenne de voisinage et des négociations sur l’élargissement, actuellement en visite à Rabat.

 

Selon un communiqué de l'Union Européenne, le programme « Compétitivité et croissance verte », qui porte sur un montant de plus de 1,15 milliard de dirhams, appuie notamment les auto-entrepreneurs, les primo-exportateurs, et œuvre à favoriser le climat des affaires ainsi que l'émergence des filières de recyclage.

 

Maroc-UE: le paraphe de l'accord de pêche conforte le leadership régional du Royaume

 

 

Pour Johannes Hahn, le programme d'appui à la réforme de la protection sociale au Maroc « est un nouveau chapitre de [notre] partenariat renforcé (entre le royaume et l’UE, Ndlr) qui va permettre d'avancer ensemble vers un système de société plus juste et plus égalitaire ».

 

Ce programme, qui bénéficie désormais d’une aide européenne de l’ordre de 1,19 milliard de dirhams, vise à soutenir les efforts du royaume. Il contribue ainsi, selon Johannes Hahn, « à la réduction des inégalités et à l’amélioration de la cohésion sociale et du développement humain de la société marocaine à travers la promotion de l'accès équitable aux services sociaux de base, selon une approche de droit ».