L’Union parlementaire arabe salue le retour du Maroc au sein de l’Union africaine | www.le360.ma

العربية

L’Union parlementaire arabe salue le retour du Maroc au sein de l’Union africaine

Par Le360 (avec MAP) le 24/03/2017 à 17h36

el malki

Cette conférence de l'Union parlementaire Arabe a été marquée par la désignation du président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, nouveau président de l'UPA

© Copyright : DR

La 24e conférence de l'Union parlementaire Arabe (UPA), réunie du 20 au 21 mars à Rabat, a salué les efforts déployés par le roi Mohammed VI et couronnés par le retour du Maroc au sein de l'Union africaine.

aA

Dans le communiqué final de cette 24e conférence de l'Union parlementaire Arabe (UPA) organisée le 20 et 21 mars à Rabat, l’UPA souligne que ce retour permet au Maroc "de préserver son intégrité territoriale et ses droits historiques".

 

L’Union a exprimé sa solidarité avec le royaume en ce qui concerne "les villes marocaines occupées, Sebta et Mellilia" et a renouvelé son soutien absolu et intégral aux efforts fournis par le royaume pour récupérer ses deux présides occupés ainsi que les îles Zaffarines.

 

L’UPA appelle à cette occasion le gouvernement espagnol à entamer des négociations directes avec le Maroc pour le règlement pacifique de cette affaire et l’interaction positive avec la proposition formulée par le défunt roi Hassan II visant la création d’une cellule mixte maroco-espagnole pour réfléchir à une solution juste et pacifique de nature à rétablir les droits légitimes inaliénables du royaume du Maroc sur ces deux villes spoliées à travers leur retour sous souveraineté marocaine.

 

Lors de cette séance de clôture, l’Union s’est arrêtée sur la situation dans le monde arabe, appelant au renforcement de l’esprit de solidarité et de l’action arabe commune et à la mise en œuvre d’une diplomatie parlementaire qui insuffle le dialogue entre les pays arabes, ainsi q'à la formation des commissions parlementaires pour la réconciliation arabe-arabe.

 

Concernant le terrorisme, l’UPA a plaidé pour l’unification des législations dans le monde arabe pour lutter contre ce fléau sous toutes ses formes et la création d’un conseil arabe commun chargé d’élaborer des stratégies et des politiques communes pour faire face au terrorisme et à la radicalisation.

 

Ces stratégies porteront notamment sur les causes du terrorisme et de l’idéologie extrémiste et les moyens de faire face à l'expansion terroriste, la conjugaison des efforts médiatiques et religieux visant à démasquer les groupes radicaux, la différenciation entre terrorisme et droit des peuple à la résistance pour la libération de leur territoire et le recouvrement de leurs droits légitimes.

 

La 24e conférence de l'Union parlementaire Arabe a été marquée par la désignation du président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, nouveau président de l'UPA, en remplacement Nabih Berri, président du Parlement de la république du Liban, dont le mandat a pris fin.

 

En marge de cette conférence, les commissions permanentes relevant de l’Union ont tenu leurs réunions. Il s’agit de la commission des affaires politiques et des relations parlementaires, la commission des affaires financières et économiques et la commission chargée des affaires de la femme et de l’enfance.

 

L’UPA, fondée en 1974, regroupe les chambres parlementaires arabes. Elle s'assigne pour objectifs le renforcement du dialogue et de la concertation entre les parlements arabes, la consolidation de l’action commune et la coordination des efforts parlementaires dans les différents domaines.

Les contenus liés

Vos réactions