Maroc-Chili: la coopération bilatérale sur de bons rails | www.le360.ma

ع
groupe d’amitié Chili-Maroc

Le groupe d’amitié parlementaire maroco-chilien et le président du groupe d’amitié Chili-Maroc, Gonzalo Fuenzalida Figueroa, samedi 10 février à Rabat.

© Copyright : DR

Maroc-Chili: la coopération bilatérale sur de bons rails

Par Le360 (avec MAP) le 10/02/2018 à 21h13 (mise à jour le 10/02/2018 à 21h20)

Les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines agricole et économique ont été au centre d'entretiens tenus récemment à Rabat entre les membres du groupe d'amitié parlementaire maroco-chilien et le président du groupe d'amitié Chili-Maroc, Gonzalo Fuenzalida Figueroa.

aA

Au cours de ces entretiens, le chef du groupe d'amitié parlementaire maroco-chilien, Cherkaoui Znaydi, a passé en revue les grandes lignes de la politique agricole du Royaume et les résultats obtenus par le Plan Maroc vert, ainsi que certaines contraintes liées à l'investissement dans le secteur, a indiqué la Chambre des représentants dans un communiqué.

 

A cet égard, les membres du groupe d'amitié ont salué le niveau de relations entre les deux pays, mettant en relief le grand potentiel et les garanties juridiques mises à la disposition des investisseurs étrangers au Maroc, notamment dans le domaine agricole. Ils ont aussi salué le soutien du parlement chilien à l'intégrité territoriale du Royaume, ainsi que la dynamique ayant marqué les relations entre les deux pays depuis la visite du roi Mohammed VI au Chili en 2004. 

 

Voici pourquoi un haut responsable chilien se rend au Maroc

 

Pour sa part, le chef du groupe d'amitié Chili- Maroc a présenté l'expérience de son pays dans les domaines de l'entrepreneuriat, de l'investissement et de la production agricole, relevant une volonté de simplifier les procédures administratives pour encourager les hommes d'affaires à investir au Chili notamment dans le domaine agricole.

 

Il a appelé, par ailleurs, à intensifier les visites et promouvoir les relations bilatérales, proposant de mettre en place dans l'avenir un cadre rassemblant les parlementaires des deux pays, ainsi qu'un groupe d'amitié chargé de la question du Sahara marocain.

 

Par ailleurs, le président de la Commission des affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des marocains résidant à l'étranger à la même chambre, Youssef Gharbi, s'est entretenu avec le président du groupe d'amitié Chili-Maroc, et a présenté un exposé sur l'action de la commission et ses missions. 

 

Vidéo. Sahara: franc soutien du Chili au plan d'autonomie marocain

 

Les domaines de développement de la coopération entre les deux pays demeurent nombreuses notamment dans le domaine de l'agriculture et de la culture, et sont à même de renforcer les relations entre les deux peuples marocain et chilien, a noté Youssef Gharbi. Il a également évoqué les derniers développements de la question de l'intégrité territoriale du royaume, ainsi que les étapes de récupération des provinces sud, conclut-on de même source.