Migration. Le Maroc abrite une réunion des ministres africains des AE | www.le360.ma

ع
cover vidéo :Le360.ma Coup d'envoi de la 2ème opération de régularisation des sans-papiers
© Copyright : Le360 : Adil Gadrouz

Migration. Le Maroc abrite une réunion des ministres africains des AE

Par Mohamed Chakir Alaoui le 03/01/2018 à 15h31

Une importante réunion sur la migration en Afrique se tiendra le 8 janvier 2018 à Rabat avec la participation de plusieurs ministres des Affaires étrangères de pays africains, a appris ce mercredi le360 de source gouvernementale.

aA

La rencontre à Rabat des ministres africains sur la migration, à laquelle participeront notamment des membres du gouvernement marocain, dont Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, s'inscrit dans la continuité de la retraite régionale sur la migration en Afrique qui s'était tenue du 30 octobre au 1er novembre 2017 à Skhirat.

 

Pour rappel, l'Union africaine avait mandaté, lors de son 29e sommet de l'UA d'Addis Abeba, le roi Mohammed VI pour élaborer une vision et une feuille de route concertée sur la migration en Afrique. Lors d'un important discours donné au 5e sommet des pays de l'UA et de l'Union européenne, tenu le 30 novembre à Abidjan, en Côte d'Ivoire, le souverain avait évoqué la stratégie migratoire volontariste du Maroc et tracé les contours d'une vision plus globale quant à l'Afrique.

 

Le roi avait affirmé «qu'aujourd’hui, une nouvelle vision s’impose». «Il s’agit de faire de l’immigration un sujet de débat apaisé et d’échange constructif», avait-il indiqué. Et d’ajouter: «en tant que leader de l’Union africaine sur la question de la migration, j’ai à cœur de soumettre, lors du prochain Sommet de l’UA, des propositions à mes frères et sœurs les chefs d’Etat, pour développer un véritable Agenda africain sur la migration».

 

A rappeler que le Maroc s'est doté d'une riche expérience dans le domaine de la migration. Jadis pays de transit, le royaume est devenu un pays d'accueil.

 

Initiée par le souverain en décembre 2015, la stratégie marocaine pour la migration en faveur des ressortissants africains a permis jusqu'ici la régularisation de plus de 25.000 sans-papiers. En décembre 2016, et sur instructions du roi, le pays a lancé une nouvelle opération de régularisation à laquelle se sont inscrits quelque 25.000 candidats.