Mohammed VI aux partis politiques: arrêtez de vous cacher derrière le Palais | www.le360.ma

ع
Mohammed VI-discours-trône
© Copyright : Dr

Mohammed VI aux partis politiques: arrêtez de vous cacher derrière le Palais

Par Khalid Mesfioui le 29/07/2017 à 22h56

Dans son discours prononcé ce samedi 29 juillet, à l'occasion de la Fête du Trône, le roi Mohammed VI a mis les partis politiques face à leurs responsabilités. Leur échec dans l'encadrement des citoyens et leur opportunisme sont particulièrement mis à l'index.

aA

Le roi Mohammed VI a été on ne peut plus clair. Mettant le doigt sur le mal, il a reproché aux partis politiques leur inertie, leur opportunisme et leur manquement à leurs responsabilités. "Quand les choses vont bien, ils n'hésitent pas à s'en targuer. Mais quand les choses ne vont pas comme il se doit, il se cachent derrière le Palais", a dit le roi.

 

Mohammed VI en veut pour preuve de l'échec des partis politiques dans la gestion de la chose publique. Le fait que les citoyens s'adressent souvent à lui pour intervenir en est la preuve. D'où la question de savoir à quoi ils servent finalement.

 

"Face à cet état de fait, le citoyen est en droit de se demander: à quoi servent les institutions en place, la tenue des élections, la désignation du gouvernement et des ministres, la nomination des walis et des gouverneurs, des ambassadeurs et des consuls, si, visiblement, un fossé sépare toutes ces instances du peuple et de ses préoccupations ?"

 

Cette démission explique la séparation entre des citoyen et les partis politiques. La confiance en les politiques est rompue. D'autant plus que certains responsables, à cause de leurs pratiques, "militent" pour la défection des citoyens du champ politique.

 

"De fait, les pratiques de certains responsables élus poussent un nombre de citoyens, notamment les jeunes, à bouder l’engagement politique et la participation aux élections. La raison en est qu’ils ne font tout simplement pas confiance à la classe politique, et que certains acteurs ont perverti l’action politique en la détournant de la noble finalité qui lui est assignée par définition", a expliqué le souverain. Entendons-nous bien, par "définition".

 

Le discours royal sonne ainsi comme un avertissement à l'adresse des responsables qui se battent...mais uniquement pour des places à prendre.

 

"Si le roi du Maroc n’est pas convaincu par certaines pratiques politiques, s’il ne fait pas confiance à nombre de politiciens, que reste-t-il, donc, au peuple? A tous ceux qui déçoivent les attentes du peuple, Je dis : «Assez! Ayez crainte de Dieu pour ce qui touche à votre patrie… Acquittez-vous pleinement des missions qui sont les vôtres, ou bien éclipsez-vous! Car le Maroc compte des femmes et des hommes honnêtes et sincères envers leur pays", a tranché le roi Mohammed VI.

 

En un mot, le Maroc survivera! Toujours!

 

 "Désormais, cette situation ne peut perdurer car ce qui est en jeu, ce sont les intérêts de la Nation et ceux des citoyens. Et là, Je pèse mes mots et j’exprime ici avec force et conviction le fruit d’une profonde méditation". Le compte à rebours pour la reddition des comptes est enclenché.

 

 


 

Vos réactions