Mohammedia: le maire PJD révoqué sur décision de justice | www.le360.ma

ع
Mohammedi: le maire PJD révoqué sur décision de justice

Hassan Antara, ex-maire de Mohammedia. 

© Copyright : DR

Mohammedia: le maire PJD révoqué sur décision de justice

Par Mar bassine le 06/12/2018 à 16h50

Hassan Antara n'est plus maire de Mohammedia. La Justice en a décidé ainsi après un différend qui l'oppose à plus de deux tiers des élus et qui bloquait le fonctionnement de la municipalité.

aA

Face au blocage des activités du conseil de la ville de Mohammedia depuis près de deux mois, le tribunal administratif de Casablanca a prononcé la révocation du Maire PJD de Mohammedia, en l'occurrence Hassan Antara. 

 

Ce dernier avait été poussé à la sortie par les élus de la ville, qui exigeaient qu'il inscrive à l'ordre du jour du programme de la session communale sa propre démission. Devant son refus de s'exécuter, 36 conseillers municipaux ont purement et simplement saisi la justice. Parmi les élus mécontents de ce maire, figuraient 14 élus de son propre parti, le PJD. 

Le conseil communal de Mohammedia destitue son président PJDiste

 

Hassan Antara, en poste depuis 2015, avait fini par avoir de profondes divergences avec ses collègues qui ont voulu l'éjecter dès le 19 octobre dernier. Lors de cette séance, 37 conseillers sur les 47 que compte la commune urbaine de Mohammedia avait voté pour son départ. Mais, le maire s'y était farouchement opposé, ce qui les avait poussés à saisir la justice. 

 

A plusieurs reprises, les sessions municipales ont été annulées faute de quorum, ce qui est à l'origine d'un blocage qui a de fait entraîné cette  décision judiciaire en la défaveur de monsieur le maire.