Nations Unies: le Maroc affronte les ennemis de son intégrité territoriale | www.le360.ma

ع
Ahmed Boukhari

Ahmed Boukhari

© Copyright : Dr

Nations Unies: le Maroc affronte les ennemis de son intégrité territoriale

Par Fayza Senhaji le 08/10/2017 à 22h24

Kiosque360. La réunion annuelle de la quatrième commission des Nations Unies s’est transformée en champ de bataille opposant le Maroc aux ennemis de son intégrité territoriale.

aA

Un énième affrontement a éclaté entre le Maroc et ses ennemis, soit le Polisario et son soutien algérien, lors de la réunion annuelle de la quatrième commission des Nations Unies sur le Sahara.  Le quotidien Akhbar Al Yaoum précise, dans son édition du lundi 9 octobre, que l’affrontement a atteint son paroxysme vendredi dernier, lors de la discussion d’une requête présentée par plusieurs personnalités demandant l’organisation d’un référendum d’autodétermination au Sahara et l’ouverture du dossier concernant les richesses naturelles.

 

La réunion, qui a été d’ailleurs diffusée en direct sur le site internet officiel des Nations Unies, a donc été houleuse entre le Maroc d'un côté, et l’Algérie et le Polisario de l'autre, représenté par Ahmed Boukhari, qui fait partie des signataires de la pétition discutée par la commission. La délégation marocaine s’est empressée, rapporte Akhbar Al Yaoum, de demander au président de la réunion d’appeler les signataires de la pétition par leur seul nom, en évitant d'utiliser des qualificatifs non reconnus par les Nations Unies, notamment celui de «République sahraouie» dont use et abuse le Polisario.

 

Le camp des adversaires du Maroc était représenté par l’Algérie et quelques pays africains comme le Zimbabwe et la Namibie. D’autres pays, comme la République de Sierra Leone, sont restés neutres. Le dossier du Sahara est revenu sur les devants de la scène internationale, en ce mois d’octobre, à l'occasion du rendez-vous bisannuel de la discussion de ce dossier au sein du Conseil de sécurité.  

 

Vos réactions