Parlement: adoption définitive de la loi sur le service militaire obligatoire | www.le360.ma

ع
Parlement

L'hémicycle du Parlement. 

© Copyright : DR

Parlement: adoption définitive de la loi sur le service militaire obligatoire

Par Mohamed Chakir Alaoui le 10/01/2019 à 08h29

Après la Chambre des représentants, la Chambre des conseillers vient d'adopter hier soir, mardi 8 janvier, le projet de loi sur le service militaire obligatoire. Celui-ci doit entrer en vigueur en septembre 2019, avec un nombre d'appelés de 10.000 jeunes des deux sexes, âgés de 19 à 24 ans.

aA

En séance plénière, les conseillers de la deucième chambre du Parlement ont également adopté, hier soir, des projets de lois relatifs aux Centres régionaux d'investissement (CRI) et à la Fondation Mohammed VI des oeuvres sociales, relevant du ministère des Affaires étrangères.

 

Le texte sur le service militaire obligatoire alloue un budget de 500 millions de dirhams par an pour la mise en oeuvre de ce dispositif.

 

Ce projet de loi a été adopté à l'unanimité par les conseillers.

 

Le Parlement confirme ainsi que cette loi offrira aux Marocains résidant à l'étranger (MRE) le choix entre leur incorporation ou non au service militaire.

Service militaire obligatoire: pas d'exception pour les filles

 

Par ailleurs, la Chambre des conseillers a également adopté un autre texte de loi, concernant la réforme des Centres régionaux  d'investissement (CRI).

 

Ce projet de loi a néanmoins été amendé par les conseillers parlementaires sur quelques-unes de ses dispositions. Par conséquent, ce projet sur les CRI a donc été renvoyé à la Chambre des représentants, pour une deuxième lecture avant son adoption définitive.

El Othmani soumet au roi une stratégie pour la réforme des Centres régionaux d’investissement

 

La réforme des CRI repose sur trois axes, à savoir leur restructuration, par leur transformation en établissements publics dotés d'un conseil d’administration, la création de commissions régionales unifiées de l’investissement, ainsi que la simplification et la numérisation des procédures et des mesures ayant trait aux dossiers d’investissement.