Réforme des retraites: l’expertise franco-suisse pour sauver le navire | www.le360.ma

ع
Retraite
© Copyright : DR

Réforme des retraites: l’expertise franco-suisse pour sauver le navire

Par Mohamed Younsi le 10/10/2018 à 20h58 (mise à jour le 11/10/2018 à 12h04)

Kiosque360. La grande réforme qu’envisagera le gouvernement, pour mettre au point un système de retraites efficient et durable, sera basée sur une expertise franco-suisse. En effet, c’est le groupe Finactu qui a remporté l’appel d’offres lancé par le ministère de l’Economie et des finances.

aA

Dernière ligne droite pour la réforme du système marocain des retraites, en ballottage depuis l’année 2013. Après moult tractations, débats, approches et réflexions, place aujourd’hui à la concrétisation.

 

Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum, qui se penche sur ce sujet dans son édition de ce jeudi 11 octobre, l’appel d’offres lancé, pour réaliser la grande réforme du système des retraites, par le ministère de l’Economie et des finances, à la veille du départ du ministre Mohamed Boussaid, a été remporté par une entreprise franco-suisse. Il s’agit en fait du groupe Finactu qui aura désormais la charge de présenter les scénarios et, surtout, l’approche adéquate pour mettre au point un système de retraites efficient et durable.

 

La grande réforme prônée par le gouvernement pour sauver le navire des retraites sera donc basée sur l’étude du Groupe Finactu, pour un montant de neuf millions de dirhams. Dans un premier temps, précisent les sources du quotidien, il sera procédé à la conception d’un système de retraites à deux pôles, l’un dédié au secteur public, l'autre consacré au secteur privé. Dans un deuxième temps, la formule consistera à converger vers un régime de base unique à l’échelle nationale pour gérer les retraites dans un esprit assurant leur équilibre et leur continuité.

 

Ce chantier, qui démarre donc dans les prochains jours pour permettre au gouvernement de mettre en place une loi-cadre, met ainsi un terme à une trajectoire marquée par la polémique et la surenchère qui avaient mis à mal ce secteur hautement stratégique sur le plan social du pays.