Région du Nord: enquête sur une dépense de 20 millions de dirhams effectuée par Ilyas El Omari | www.le360.ma

ع
Ilyas El Omari-Démission
© Copyright : Dr

Région du Nord: enquête sur une dépense de 20 millions de dirhams effectuée par Ilyas El Omari

Par Hassan Benadad le 27/03/2018 à 20h18 (mise à jour le 27/03/2018 à 21h58)

Kiosque360. Des commissions d’inspection du ministère de la santé diligentent, depuis lundi, une enquête sur des dysfonctionnements constatés dans la gestion du matériel sanitaire par le Conseil de la Région du Nord, dirigée par Ilyas EL Omari.

aA

Une commission d’inspection du ministère de la Santé enquête, depuis lundi, sur des dysfonctionnements dans la gestion des équipements sanitaires dans la Région du nord. Et ce sont les services de cette collectivité, avec à leur tête le président, Ilyas EL Omari, qui sont mis en cause dans cette affaire, ce dernier étant lié à ce département par un partenariat qui lui permet d’équiper plusieurs hôpitaux avec du matériel sanitaire.

 

Selon le journal Al Akhbar du mercredi 28 mars, une commission d’inspection est arrivée, lundi dernier, à l’hopital Hassan II de Fnideq. Elle est chargée de contrôler la qualité du matériel que le Conseil de la Région a livré à l’établissement hospitalier, sachant que les services concernés ont refusé d’utiliser ces équipements à cause de leur mauvaise qualité et de leur origine.

 

Les mêmes sources d’Al Akhbar confient que les commissions d’inspection vont se déplacer la semaine prochaine dans tous les hopitaux de la Région. Elles devront par la suite établir des rapports sur les dysfonctionnements qui ont entaché ce marché et les adresser aux autorités compétentes y compris à la cour  régionale des comptes.

 

Le quotidien casablancais cite une source de l’intérieur du Conseil de la Région qui impute toute la responsabilité à Ilyas EL Omari qui ne fait pas le suivi de l’exécution des partenariats avec divers départements et ne contrôle pas les dépenses y afférentes. Un comportement qui constitue une tentative de fuir sa responsabilité et d’éviter la reddition des comptes. Du coup, estime la même source, il faut enquêter sur tous les marchés et partenariats qui ont été conclus avec les différentes parties.

 

Des agissements qui expliquent l’échec d’Ilyas EL Omari dans la gestion de la Région Tanger-Tetouan-Al Hoceima, de gros budgets ayant été dilapidés dans des secteurs relevant de la compétence du gouvernement. Pour preuve, le conseil de la Région a oublié d’exécuter le plan de développement, le désenclavement du monde rural, le raccordement de l’eau et de l’électricité et autres passages routiers.