Retraite des anciens députés: faillite confirmée de la caisse issue de la CDG | www.le360.ma

ع
Parlement
© Copyright : Dr

Retraite des anciens députés: faillite confirmée de la caisse issue de la CDG

Par Mohamed Chakir Alaoui le 06/10/2017 à 00h41

Kiosque360. La Chambre des représentants vient de confirmer que la Caisse nationale de retraites et d'assurances (CNRA), une filiale de la CDG, chargée de gérer les pensions des anciens députés, lui a notifié le gel, jusqu'à nouvel ordre, du versement des retraites aux intéressés.

aA

Al Ahdhat Al Maghribia, journal casablancais, confirme dans son édition de ce vendredi 6 octobre 2017 que cette caisse n' est plus en mesure de verser, depuis le 1er octobre, le moindre centime à quelque mille députés. Le quotidien s'arrête sur la mauvaise gestion de ce dossier, sans en déterminer les responsabilités.

 

Cette épineuse question, selon Al Ahdhat, qui devait être examinée le mercredi 4 octobre par le bureau de la Chambre des représentants, a été reportée à l'ordre du jour du 10 octobre. Il semble que Habib El Malki, le président USFpiste de la Chambre des représentants n'est pas trop pressé de régler le sort des anciens députés de la Nation.

 

Le déficit de la caisse des retraites des députés s'élève à 30 millions de dirhams, rappelle Al Ahdath Al Maghribia indiquant qu'une pression est actuellement exercée sur le gouvernement de Saâd-Eddine El Othmani pour que l'Etat renfloue la caisse en lui versant cette somme.

 

Mais le porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi a indiqué ce jeudi que le gouvernement "n'est pas concerné de près ou de loin par ce problème". Et que le versement des pensions de retraite à quelque mille députés ayant exercé lors de précédentes législations a été suspendu dès le 1er octobre par la Caisse nationale de retraites et d'assurances, une filiale de la CDG. 

 

Il est à noter que parmi ces mille anciens députés figurent les élus des législatures de 2011 et 2016 (quelque 200 ex-députés) ainsi que ceux de législatures plus anciennes.