Retraites: le spectre de la faillite resurgit | www.le360.ma

ع
retraites
© Copyright : DR

Retraites: le spectre de la faillite resurgit

Par Fayza Senhaji le 10/05/2018 à 22h31

Kiosque360. Les réserves financières de la Caisse Marocaine des Retraites (CMR) baissent d’année en année. Elles ont perdu 5 milliards de dirhams en deux ans.

aA

Le risque de la faillite de la Caisse Marocaine des Retraites (CMR) refait surface. Selon le journal Assabah dans son édition du vendredi 11 mai, les réserves financières de la CMR ont perdu 5 milliards de dirhams en l’espace de deux ans. Ces réserves ressortent à 80 milliards de dirhams et il est attendu que ce montant baisse l’année prochaine pour s’établir à 76 milliards.

 

Le journal explique que la Caisse recourt aux réserves pour payer les pensions malgré l’application de la réforme paramétrique au régime des pensions civiles, qui a permis de réduire le déficit technique de moitié. Les effets de la réforme se sont vite estompés et cette dernière n’a servi, selon le quotidien, qu’à reporter la crise cardiaque qui menace le système.

 

Pour rappel, la réforme paramétrique s’est traduite par l’augmentation des cotisations depuis 2016, pour atteindre 28% en 2019. Une hausse partagée à parts égales entre l’Etat et les fonctionnaires. D’un autre côté, elle a permis un allongement de l’âge de départ à la retraite de 6 mois chaque année pour arriver à 63 ans au lieu de 60 ans.

 

Une source assure à Assabah que le déficit a été couvert en partie par les recettes des placements effectués par la Caisse. Pour le reste, la CMR a dû recourir aux réserves financières. Si la réforme structurelle, qui prévoit de réunir le régime de la fonction dans un seul pôle public, n’est pas rapidement appliqué, les réserves pourraient s'épuiser à l'horizon 2027, soit dans moins de 10 ans.