Sahara: le Parlement condamne vigoureusement les incursions du Polisario dans les zones tampons | www.le360.ma

ع
polisario
© Copyright : DR

Sahara: le Parlement condamne vigoureusement les incursions du Polisario dans les zones tampons

Par Mohamed Chakir Alaoui le 01/04/2018 à 14h40 (mise à jour le 01/04/2018 à 14h42)

Le Parlement marocain a sévèrement mis en garde le Polisario suite aux incursions du front séparatiste dans les zones tampons et les zones marocaines du Sahara, en affirmant qu'il n'écartait aucune option pour mettre fin à ces violations.

aA

Lors de la réunion, ce dimanche 1er avril, des deux commissions parlementaires des Affaires étrangères, le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, a déclaré en substance que toutes les options étaient possibles après les violations des accords de cessez-le-feu signés en 1992 sous les auspices de l'ONU.

 

Le ministre réagissait à la présence illégale, ces dernières semaines, du Polisario dans les zones de Guerguerat, de Tifariti, et de Mahbes.

 

En dépit des mises en garde de l'ONU, les séparatistes ont multiplié les provocations envers le Maroc en s'installant dans des zones que l'ONU considère comme un territoire tampon devant rester libre de toute circulation ou mouvement. 

 

Sahara. Escalade. Des éléments armés du Polisario dressent des tentes à Mahbes

 

Le ministre de l'Intérieur a déclaré que les mains du Maroc ne devraient pas rester liées. Tous les groupes parlementaires des deux chambres ont qualifié de «dangereuses» les provocations des séparatistes.

 

«Cette attitude est dangereuse», a déclaré à la presse Aziz Benazzouz du Parti authenticité et modernité (PAM).

 

Hamdi Ould Errachid du groupe de l'Istiqlal est intervenu pour dire que le Maroc doit dès maintenant appliquer le plan d'autonomie. «Toutes les options sont possibles», a déclaré pour sa part, le député PAMiste, Adi Bouarfa. «Nous devons exécuter le droit de poursuites contre ces incursions», a-t-il affirmé, ajoutant que le régime algérien ne doit pas oublier les «sacrifices qu'a consentis le peuple marocain pour la libération de l'Algérie». 

 

Sahara. Révélations sur la première mouture du rapport du S.G de l’ONU 

 

Les commissions des Affaires étrangères des deux chambres du Parlement se sont réunies ce dimanche matin pour débattre des derniers événements liés au Sahara marocain.

 

Selon des sources parlementaires, le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita a informé en priorité le Parlement de la première mouture du rapport du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, un document rassurant sur le dossier du Sahara marocain.

 

Samedi, le360 a publié en exclusivité les importants chapitres de ce rapport.