Sahara marocain: soutien total des Parlements d'Amérique centrale | www.le360.ma

العربية

Sahara marocain: soutien total des Parlements d'Amérique centrale

Par Mohamed Chakir Alaoui le 14/03/2016 à 13h14

ALatine

Des responsables des Parlements d'Amérique Centrale en compagnie de Rachid Talbi Alami.

© Copyright : Le360

Les présidents des Parlements d'Amérique centrale et des Caraïbes (FORPEL) ont exprimé, lundi à Rabat, leur soutien au Maroc et appelé le secrétaire général de l'ONU à présenter des excuses au peuple marocain après ses déclarations hostiles au Maroc, au terme d'une rencontre au Parlement.

aA

Dans une déclaration à la presse, le président du Congrès du Guatémala, Mario Taracena Diaz-Sol, qui assure la présidence tournante du FORPEL, a exprimé, au nom du groupement parlementaire régional, son soutien à l'intégralité territoriale du Maroc, critiquant le secrétaire général de l'ONU pour les propos provocateurs qu'il a tenus en Algérie à l'encontre du Maroc.

 

Il a annoncé que "le FORPEL va adresser une lettre à Ban Ki-moon lui demandant de présenter des excuses au peuple marocain".

 

Les présidents des Parlements des pays membres d'Amérique centrale et des Caraïbes ont tenu ce lundi une séance de travail à laquelle ont participé notamment le président de la Chambre des représentants Rachid Talbi Alami et Kenza El Ghali, députée istiqlalienne en charge des relations avec le FORPEL.

 

Rachid Talbi Alami a salué la position des parlements d'Amérique centrale, réaffirmant que le Maroc "ne cèdera aucun grain de sable de son Sahara". "Ban Ki-moon a offensé le peuple marocain. Au lieu de rapprocher, Il a éloigné, au lieu de négocier, il divise, au lieu de consolider la paix, il attise le feu", a-t-il souligné.

 

Le président de la Chambre des représentants a mis en garde contre les dangers du terrorisme qui menace plusieurs régions du monde.

 

Après Rabat, la délégation du FORPEL s'envolera mercredi à Ouarzazate pour visiter les installations du complexe solaire Noor1.

 

A noter que le Parlement marocain a accédé en 2014 au statut de membre observateur au sein du FORPEL qui compte, comme membres à part entière, Costa Rica, Guatemala, Belize, Honduras, Nicaragua, République Dominicaine, Mexique et Salvador.

Les contenus liés

Vos réactions