Suppression des subventions: les véritables intentions du gouvernement | www.le360.ma

ع
Cover Vidéo.. Teaser Lahcen daoudi
© Copyright : Le360

Suppression des subventions: les véritables intentions du gouvernement

Par Fayza Senhaji le 26/12/2017 à 22h21

Kiosque360. Contrairement aux spéculations, aucune levée de la subvention du gaz butane ne sera effectuée cette année. En revanche, le ciblage des populations pouvant prétendre au soutien de l’État avance à grands pas.

aA

On en sait un peu plus sur les intentions de l’Exécutif concernant la Caisse de compensation et, notamment, sur la manière dont il compte s’y prendre pour mettre fin aux subventions. Les quotidiens Al Ahdath Al Maghribia et Assabah, dans leurs numéros du mercredi 27 décembre, rapportent des révélations de Lahcen Daoudi, ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, quant au plan du gouvernement El Othmani pour la suppression des subventions, dont celle du gaz butane.

 

Al Ahdath Al Maghribia affirme ainsi que 2018 sera la dernière année durant laquelle le gouvernement subventionnera le gaz. Et d'ajouter que, en 2019, la Caisse de compensation n’interviendra plus pour soutenir les prix de ce produit. Le journal se base principalement sur la déclaration faite par Lahcen Daoudi devant les parlementaires. Lors de cette intervention, il a nié la volonté de l’Exécutif de supprimer cette subvention dès cette année et affirmé la priorité actuellement donnée à la mise en place d’un registre national permettant d’identifier les personnes en droit de bénéficier d’un soutien social de l’État.

 

Selon le quotidien, qui souligne que les déclarations de Lahcen Daoudi sonnent comme un démenti aux rumeurs circulant sur une suppression imminente de la subvention du gaz butane, ce dossier pourrait connaître, en 2019, une avancée majeure.

 

De son côté, Assabah révèle que plus de 300 millions de dirhams seront réservés au ciblage des populations devant bénéficier du soutien, sachant que celles-ci doivent disposer de cartes bancaires personnelles pour recevoir leur subvention. Le journal ajoute que le gouvernement, après avoir fait plusieurs benchamrks internationaux, a finalement opté pour le modèle indien. Le quotidien souligne que le ministre délégué a expliqué le retard pris dans ce dossier par ce système de ciblage inédit au Maroc. Par ailleurs, Lahcen Daoudi assure que la suppression définitive de la caisse de compensation se fera avant la fin du mandat du gouvernement El Othmani.