Trafic de drogue: avec ses alliés, le Maroc multiplie les opérations coup de poing | www.le360.ma

ع
Saisie cocaïne
© Copyright : DR

Trafic de drogue: avec ses alliés, le Maroc multiplie les opérations coup de poing

Par Fayza Senhaji le 07/12/2017 à 20h59

Kiosque360. Les services marocains se sont engagés dans une vaste coalition visant à lutter contre le trafic de drogue entre les deux rives de la Méditerranée. Et les résultats sont au rendez-vous avec la multiplication des saisies record.

aA

Jamais la lutte contre les réseaux de trafic de drogue n’aura été aussi féroce dans le détroit de Gibraltar que durant ces derniers mois. La raison: une forte mobilisation des services de sécurité marocains et de leurs homologues à l’international, les Européens en premier lieu.

 

Dans son numéro de ce vendredi 8 décembre, Akhbar Al Yaoum rapporte que le Maroc fait partie d’une coalition incluant les services espagnols, italiens, allemands, américains et colombiens et qui, depuis deux mois, a mis en place une stratégie alliant aspects sécuritaires et travail de renseignement, afin de mettre hors état de nuire le maximum de cartels de drogue opérant dans la région.

 

La publication explique que c’est ce dispositif qui a permis aux services marocains de battre tous les records en matière de saisies de drogue, vu que sur les deux derniers mois ils ont mis la main sur plus de 12 tonnes de drogues dures, sans parler des conséquentes saisies de résine de cannabis.

 

Akhbar Al Yaoum fait également remarquer que durant cette période, deux des plus grands barons de la drogue opérant entre le Maroc et l’Europe via le détroit de Gibraltar ont été mis derrière les barreaux.

 

La même performance a été réalisée par les services espagnols qui ont pu démanteler, récemment, un vaste réseau composé d’au moins 14 personnes et saisir, en plus de plus de 5 tonnes de haschich, des véhicules et des zodiaques utilisés par les trafiquants.

 

C’est dire qu’une véritable chasse aux trafiquants est lancée des deux côtés de la Méditerranée à travers des opérations qui s’étendent jusqu’en Amérique latine, véritable plaque tournante du trafic de drogues dures, avec la collaboration des services américains et colombiens.