UGTM: Kafi Cherrat, proche de Chabat, gagne une bataille juridique | www.le360.ma

العربية

UGTM: Kafi Cherrat, proche de Chabat, gagne une bataille juridique

Par Mohamed Chakir Alaoui le 19/05/2017 à 20h59

El Kafi Cherrat et Hamid Chabat

Hamid Chabat et Mohamed Kafi Cherrat.

© Copyright : DR

Mohamed Kafi Cherrat, le chef légitime de l'Union générale des travailleurs du Maroc (UGTM), réputé proche de Hamid Chabat, vient de gagner une bataille juridique. Le tribunal administratif de Rabat a jugé ce vendredi «irrecevable» la plainte du «mouvement de redressement» interne.

aA

Le mouvement dit de «redressement» au sein de l’UGTM avait demandé à la Cour d'interdire la tenue du congrès prévu ce week-end sous la houlette du président légitime, Mohamed Kafi Cherrat.

 

Ce mouvement a appuyé sa plainte sur le fait que Cherrat et ses militants ont perdu la légitimité de présider les destinées de l'UGTM après qu'un récent congrès ait porté à la présidence de ce syndicat Enaam Mayara, conseiller parlementaire istiqlalien.

 

«Le tribunal a confirmé notre légitimité en nous octroyant le droit de tenir notre congrès le week-end prochain à Salé avec la participation de 2.000 congressistes», a déclaré à le360 Mohamed Kafi Cherrat.

 

Au sujet du récépissé octroyé par le ministère de l'Intérieur au groupe d'Enaam Mayara qui cherche à obtenir une reconnaissance légale comme représentant de l'UGTM, les amis de Cherrat affirment qu’il s’agit d’une simple reconnaissance du «dépôt d'un dossier».

 

Le360 a essayé de contacter Enaam Mayara et ses proches pour avoir leur avis sur la décision du tribunal administratif de Rabat, mais ceux-ci sont restés injoignables.


 

Les contenus liés

Vos réactions