Un missile algérien s’écrase près de Rabouni, panique chez les civils sahraouis | www.le360.ma

ع
missile algérien

Missile tiré depuis la troisième région militaire algérienne, à Béchar.

© Copyright : DR

Un missile algérien s’écrase près de Rabouni, panique chez les civils sahraouis

Par M'Hamed Hamrouch le 22/11/2018 à 12h31

Un missile tiré, hier mercredi 21 novembre dans la matinée, par des éléments de la 3è Région militaire algérienne, s’est écrasé à 20 Km au sud du camp Rabouni, suscitant une grosse panique chez les civils sahraouis sans défense. Détails.

aA

Un missile tiré dans la matinée de mercredi 21 novembre depuis la wilaya de Béchar (troisième région militaire algérienne), 721 km au nord de Tindouf, s’est écrasé près de Rabouni, apprend le360 auprès de sources fiables.

 

Le missile tiré lors de manoeuvres militaires à Béchar, région frontalière du Maroc, a fini sa folle course à 20 kilomètres du camp Rabouni, QG du secrétariat national du front Polisario.

 

Humilié par le clan Bouteflika, Gaid Salah donne de la voix à Tindouf

 

Selon les sources de le360, cet incident, le premier en son genre, a créé un climat de panique au sein de la population dudit camp. «Il s’agit d’un précédent dans cette région, bien qu’elle connaisse, fréquemment, des manoeuvres de la troisième région militaire algérienne», certifient nos sources.

 

En effet, la région de Béchar, théâtre de fréquentes manoeuvres supervisées par le général de corps d'armée, Gaid Salah (chef d'état-major de l'ANP), est devenue le lieu privilégié de provocations à l'égard du voisin de l'ouest algérien, le Maroc.

 

Pour précision, ces manoeuvres interviennent alors que le Maroc a appelé l'Algérie à ouvrir un "dialogue franc et direct" pour une remise à plat de tous les différends bilatéraux. Elles interviennent également à la veille des pourparlers de Genève sur le Sahara, prévues les 5 et 6 décembre prochain.