Vidéo. Diapo. African Lion 2017: manoeuvres conjointes entre les FAR et l'US Army dans le Sud marocain | www.le360.ma

العربية

Vidéo. Diapo. African Lion 2017: manoeuvres conjointes entre les FAR et l'US Army dans le Sud marocain

Par Ziad Alami le 21/04/2017 à 17h07

Près de 1.300 militaires en provenance des Etats-Unis, d'Allemagne, du Canada et d’Afrique ont débarqué au port d’Agadir pour prendre part à l’édition 2017 des manœuvres conjointes entre les Forces armées royales et l’armée américaine.

aA

C'est parti pour l'édition 2017 des manoeuvres militaires conjointes entre les Forces armées royales (FAR) et l'armée américaine, connues sous le nom de code "African Lion". Pour cette nouvelle édition, dont le théâtre d'opérations sera dispersé sur plusieurs régions du sud marocain, notamment Agadir et Tan-Tan, "près de 1.300 militaires en provenance des Etats-Unis, d'Allemagne, du Canada et d'Afrique ont débarqué au Maroc", annonce l'ambassade des Etats-Unis d'Amérique au Maroc, dans un communiqué, dont une copie est parvenue à le360.

 

"La France, l'Espagne et la Grande-Bretagne prendront part elles aussi à cet exercice d'envergure. Quant à l'Afrique, elle y sera représentée par le Sénégal, le Mali, la Mauritanie et la Tunisie", annoncent également nos confrères de FAR-Maroc, site spécialisé dans les questions de Défense.

 

«Nous sommes enthousiastes à l’idée d’organiser des formations conjointement avec nos partenaires marocains. African Lion nous permet d’améliorer nos capacités opérationnelles dans un environnement inconnu bien que non-austère», a indiqué le commodore Leonard «Lenny» Lyon, groupe des Forces interarmées multinationales African Lion, cité par l'ambassade US à Rabat.

 

African Lion 2017 est conduit par le Corps de Marines des Etats-Unis en Europe et en Afrique et est sponsorisé par le Commandement américain d’Afrique (AFRICOM) avec le soutien du Corps des Marines des Etats-Unis, de l’Armée américaine, de la Marine américaine, de l’Armée de l’air américaine et des Gardes nationales aériennes de l’Utah et du Kentucky.


«Cette formation dote les membres de notre service de l’expérience en opérations interarmées et interalliées pour le soutien de la coopération régionale avec les pays africains et d'autres partenaires internationaux en matière de sécurité», indique l'ambassade américaine au Maroc.

 

 

 

 

 


 
La fin du nouvel exercice de l'African Lion, qui vient de démarrer (voir vidéo d'un avion US atterrissant à l'aéroport d'Agadir), est prévue vers le 28 avril, date à laquelle toutes les Forces américaines regagneront leurs bases d’attache à l’issue de l’exercice.

 

FAR-US Army, une coopération militaire exemplaire

 

La coopération militaire entre l'armée marocaine et l'US Army passe pour un modèle à l'échelle internationale. African Lion, le plus grand exercice militaire organisé chaque année par les Forces armées royales et l'armée américaine, dans leurs trois composantes (terrestre, aérienne et navale), se veut le couronnement de cette coopération exemplaire. Echange d'expertise, amélioration de l'opérabilité des différents corps d'armée, et renseignement militaire constituent l'essentiel de cette coopération.

 

Autre preuve de l'exemplarité de cette coopération, l'aide militaire apportée annuellement par le Pentagone à l'armée marocaine, d'ailleurs bonne cliente des équipements et de l'armement US. On en veut pour exemple l'acquisition par les Forces royales air de pas moins de vingt-quatre avions de chasse de type F16, dont peu de pays disposent. Les hélicoptères Chinouk, de fabrication US, renforcent également la flotte des Forces royales air.

 

S'agissant de la composante terrestre des FAR, il faut souligner que pas moins de 200 chars US de type Abrams sont livrés graduellement à l'armée de terre marocaine. 

 

En somme, un bon exemple de ce que doit être la coopération militaire, celle qui unit les Etats-Unis et le Maroc, son allié majeur  hors OTAN.

Les contenus liés

Vos réactions