Vidéo. Lutte antiterrorisme: les États-Unis saluent le rôle du Maroc | www.le360.ma

ع
cover Video -Le360.ma • Les Etats Unis salue les efforts du Maroc en matière de lutte contre le terrorisme
© Copyright : Le360

Vidéo. Lutte antiterrorisme: les États-Unis saluent le rôle du Maroc

Par Mohamed Chakir Alaoui et Noursaid Gamal le 27/06/2018 à 16h58

Les Etats-Unis, à travers l'envoyé personnel du président américain Donald Trump, Brett H. McGurk qui participait à la première réunion en Afrique de la coalition mondiale contre Daech, ont salué les efforts du Maroc en matière de lutte contre ce fléau.

aA

S'exprimant à Skhirat où se tenait cette conférence régionale en présence d'une cinquantaine de délégations et d'experts venus notamment d'Afrique, Brett H. McGurk a évoqué, en réponse à une question de le360, l'importance du rôle sécuritaire que joue le Maroc en Afrique et particulièrement au Sahel. Il a également rappelé la défaite de Daech en Irak et en Syrie, en une reconstruction des zones détruites en Irak dont la ville de Raqa.

 

Lors de la réunion de Skhirat, les participants ont insisté sur l'apport du G5 pour pacifier le Sahel où les menaces terroristes ont atteint un haut niveau de gravité.

 

Le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a pour sa part regretté la détérioration sécuritaire en Libye où «le terrorisme s'est installé parce que les structures d'un Etat ont disparu».

 

 

 

 


«Ce sont les Libyens eux-mêmes qui doivent résoudre leurs propres différends», a-t-il estimé, regrettant les ingérences et les interférences de plusieurs parties étrangères dans ce conflit.

 

«Les Libyens ont un double choix devant eux, soit appliquer l'accord de Skhirat et sortir de l'impasse en élisant les structures, soit s'engager maintenant dans des élections (présidentielle et législatives) et ce n'est pas chose aisée, car la situation est compliquée à ce stade», selon Bourita.

 

L'envoyé personnel de Trump a appuyé la voie du dialogue et d'un processus de paix pour résoudre la crise libyenne.