Vidéo. Lutte contre la torture: à Fès, l'ONU reconnaît les efforts du Maroc | www.le360.ma

ع
Cover Video -Le360.ma •الأمم المتحدة تعترف بجهود المغرب في محاربة التعذيب
© Copyright : Le360

Vidéo. Lutte contre la torture: à Fès, l'ONU reconnaît les efforts du Maroc

Par Mohamed Chakir Alaoui et Youssef El Harrak le 30/10/2017 à 17h30 (mise à jour le 30/10/2017 à 18h35)

L'ONU a reconnu officiellement, ce lundi à Fès, les efforts que mène le Maroc dans la lutte contre la torture et les mauvais traitements et ce, à l'occasion de la tenue d'un symposium régional relatif à "L'initiative pour la convention de la torture".

aA

Ce témoignage onusien a été exprimé par Andrew Gilmour, assistant du secrétaire général de l'ONU pour les droits de l'Homme lors de cette rencontre tenue sous le thème "l'administration de la justice et l'application de la loi: coopération internationale et échanges d'expériences". Andrew Gimour a déclaré: "je sais qu'il y a de grands efforts".

 

"Nous apprécions les efforts du Maroc dans ce domaine", a-t-il ajouté. Après ce témoignage, le ministre de la Justice Mohamed Aujjar a demandé à l'assistance de se lever en signe de reconnaissance. Mohamed Aujjar a rappelé, comme Mustapha Ramid, ministre d'Etat en charge des droits de l'Homme et Mohammed Sebbar, secrétaire général du CNDH, les réformes judiciaires entreprises par le royaume notamment le projet de mécanisme confié au CNDH en matière de prévention et de lutte contre la torture.

 

Mustapha Ramid a annoncé que la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) et la Gendarmerie royale sont en train d'équiper leurs structures en vue d'enregistrer par vidéo les auditions des prévenus placés en garde à vue ou en détention provisoire.

 

A noter que la conférence de Fès intervient dans le cadre d'une initiative mondiale sur dix ans menée conjointement depuis 2014 par les gouvernements du Chili, du Danemark, du Ghana, de l'Indonésie et du Maroc en vue de promouvoir la ratification universelle de la Convention des Nations Unies contre la torture et autres peines ou traitements cruels.

 

 

 

Vos réactions