Vidéo. Réforme de la Justice: ce qu’a dit le procureur général du roi aux avocats | www.le360.ma

ع
cover: عبد النباوي يحث المحامون على التعاقد مع موكليهم
© Copyright : DR

Vidéo. Réforme de la Justice: ce qu’a dit le procureur général du roi aux avocats

Par Mohamed Chakir Alaoui et Noursaid Gamal le 11/05/2018 à 13h03

Le procureur général du roi, président du Parquet général, Mohamed Abdennabaoui, a tenu mercredi 10 mai à Rabat une réunion avec l'Association des barreaux du Maroc (ABAM). Cette rencontre avec le nouveau bureau élu de l’ABAM entre dans le cadre de la réforme du système judiciaire en cours.

aA

Le président du Parquet général, Mohamed Abdennabaoui qui était entouré du président délégué du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, Mustapha Fares, a évoqué plusieurs sujets avec l’Association des barreaux du Maroc. Le procureur général du roi a affirmé que la corporation des avocats est une pièce maîtresse dans le fonctionnement du système judiciaire et que son apport est primordial pour le bon fonctionnement de la justice.

Vidéo. Parquet général: Abdennabaoui dévoile ses cinq premières mesures 

 

C’est pour cela, ajoute Mohamed Abdennabaoui, en s’adressant au nouveau président de l’ABAM, Omar Ouidra, qu’il faut que cette association se mette au diapason de l’évolution du système judiciaire marocain. Il a demandé, en outre, la généralisation de l’outil informatique aux instruments de défense des citoyens, notamment dans les plaidoiries.

 

Le procureur général du roi, connu pour son franc-parler, a demandé aux avocats d’introduire des réformes dans leur système de défense, notamment par la conclusion de contrats d'objectifs avec les justiciables. Il les a poussés aussi à donner une importance particulière à la formation continue et à se pencher sur la question de leur couverture sociale.

Le transfert des attributions judiciaires au procureur général du roi au menu du conseil de gouvernement ce jeudi 

 

Pour conclure, le président du Parquet général a proposé la mise en place d'une commission centrale tripartite qui regroupera les représentants de son département, du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire et des avocats, ainsi que les délégués du ministère de la Justice.

 

Pour sa part, le président Omar Ouidra a déclaré à le360 que l’ABAM n’avait pas présenté de requêtes au Parquet général ni au Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ). Mais il a précisé toutefois vouloir leur adresser un document contenant les propositions de la corporation tout en souhaitant plein succès au CSPJ.