Vidéo. Sahara. Genève. Bas les masques, la comédie d'Alger doit cesser | www.le360.ma

ع
Cover Vidéo -  الصحراء : تاج الدين الحسيني يلقي الضوء على لقاء جنيف يوم الاربعاء‎
© Copyright : Le360

Vidéo. Sahara. Genève. Bas les masques, la comédie d'Alger doit cesser

Par Mohamed Chakir Alaoui et Khaoula Lahlali le 04/12/2018 à 13h14

L'Algérie est appelée, lors de la table ronde de l'ONU qui s'ouvre ce mercredi 5 décembre à Genève, à faire preuve de "volonté et de réalisme" en vue de pousser le débat vers un règlement définitif du conflit du Sahara, estime le politologue Taj Eddine Al Hosseini. Explications.

aA

A la veille de cette rencontre, dans une déclaration devant Le360, le politologue Taj Eddine Al Hosseini met l'accent sur "l'implication" du régime algérien dans ce conflit, et souligne que l'étape de Genève est un moment propice pour les pourparlers, sachant que le Maroc vient de tendre la main à l'Algérie pour mettre à plat les divergences bilatérales, via un mécanisme de dialogue voulu "franc et direct".

 

Selon Al Hosseini, les adversaires du Maroc "tiennent malheureusement un discours (datant) de la guerre froide, celui de l'impasse et du statu quo".

 

Sahara: Horst Köhler va-t-il faire bouger les lignes à Genève?

 

L'étape de Genève, à laquelle participe une importante délégation marocaine, conduite par le ministre des Affaires étrangères, Nasser Bourita, ouvre ainsi la voie  à des pourparlers. "Il ne s'agit pas de négociations", a précisé le professeur Al Hosseini.

 

Cette table ronde sera présidée par l'Envoyé personnel du SG de l’Onu pour le Sahara, Horst Köhler.