Vidéo. Sahara: pourquoi la position du Maroc est confortée, selon Moussaoui Ajlaoui | www.le360.ma

ع
Cover Vidéo - لأول مرة في تاريخ نزاع الصحراء يعلن رسميا أن الملف بيد الأمم المتحدة فقط
© Copyright : le360

Vidéo. Sahara: pourquoi la position du Maroc est confortée, selon Moussaoui Ajlaoui

Par Mohamed Chakir Alaoui et Noursaid Gamal le 23/08/2018 à 14h42 (mise à jour le 23/08/2018 à 17h34)

Le conflit du Sahara vient de connaitre une tournure après que l'Union africaine (UA) eût récemment confirmé la position du Maroc selon laquelle l'ONU est la "seule compétente exclusive" pour régler politiquement ce conflit créé par l'Algérie, a déclaré le politologue Moussaoui Ajlaoui.

aA

Réagissant au discours du roi Mohammed VI adressé à la Nation lundi 20 août, à l'occasion du 65e anniversaire de la Révolution du roi et du peuple, le chercheur à l'Institut des études africaines de Rabat a qualifié de "première" cette double prise de position de l'UA et de l'ONU. Le Conseil de sécurité de l'ONU a confirmé à son tour cette position dans sa résolution 2414, en réaffirmant le leadership de l'ONU concernant le traitement du dossier.

 

Dans son discours, le Roi a en effet relevé que les résolutions du Conseil de Sécurité et le Sommet de l’Union Africaine “confirment sans équivoque la compétence exclusive des Nations Unies en matière de supervision du processus politique”.

 

Le souverain a tenu à exprimer ses "remerciements publics" aux dirigeants africains frères, qui “ont interagi de manière positive avec les positions de principe du Maroc, et qui ont répondu favorablement à l’appel que le Conseil de Sécurité a lancé aux membres de la communauté internationale pour soutenir ses efforts”.

 

Interrogé sur les allégations selon lesquelles, l'envoyé personnel du SG de l'ONU, Horst Köhler, serait porteur de propositions relatives à "une confédération sous souveraineté marocaine", M. Ajlaoui a balayé d'un revers de main ces illusions affirmant que la "seule et unique solution du conflit réside dans la large autonomie que le Maroc a proposée. Il n'y a rien d'autre car le Maroc a tout fait en proposant son projet d'autonomie".