Voici pourquoi El Othmani se rend à Fès à la tête d'une importante délégation ministérielle | www.le360.ma

ع
saad eddine el othmani

Saâd-Eddine El Othmani.

© Copyright : DR

Voici pourquoi El Othmani se rend à Fès à la tête d'une importante délégation ministérielle

Par Mohamed Chakir Alaoui le 13/01/2018 à 10h42 (mise à jour le 13/01/2018 à 11h35)

Le chef du gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, est arrivé ce samedi à Fès pour présider une rencontre locale destinée à accélérer les projets de développement en faveur de la Région Fès/Boulemane/Meknès.

aA

Saâd-Eddine El Othmani, dont c'est le troisième déplacement régional après Béni-Mellal et Ouarzazate, est accompagné d'une forte délégation ministérielle comprenant notamment Mohamed Boussaid, ministre de l’Economie et des finances, Abdelouafi Laftit, ministre de l'Intérieur, Mohamed Laaraj, ministre de la Culture et de la communication et ministre de l'Education nationale par intérim, Abdelkader Amara, ministre de l’Equipement et du transport et ministre de la Santé par intérim, Mohamed Sajid, ministre du Tourisme.

 

La réunion, qui se tiendra dans la grande salle de la préfecture à Batha, sera élargie aux députés et aux élus locaux, au wali et gouverneurs ainsi qu'aux représentants de la société civile.

 

Le chef du gouvernement poursuivra dans l’après-midi ses consultations en présidant une réunion restreinte à laquelle participeront des ministres.

 

Le chef de l'Exécutif avait inauguré ce cycle de consultations régionales par des visites de proximité qu'il avait effectuées à Beni Mellal et à Ouarzazte.

 

Pour l'étape de Fès, la présidence du Conseil de la région qu'assume Mohand Laenser, secrétaire général du Mouvement populaire (MP), aura à coeur d’attirer l’attention sur le fait que la région de Fès connaît un déficit d'investissement de par sa position géographique reculée.

 

La région ne manquera pas l'occasion pour réclamer le soutien de l'Etat en vue de trouver la somme de 21 milliards de dirhams pour compléter le financement d'un plan de développement régional d'un montant total de 33 milliards de dirhams.