Yassir Zenagui apporte un démenti formel à une prétendue photographie du roi au Qatar | www.le360.ma

ع
Mohammed VI au Qatar

Yassir Zenagui, conseiller de Mohammed VI: l'image publiée du roi au Qatar est un "grotesque montage".

© Copyright : DR

Yassir Zenagui apporte un démenti formel à une prétendue photographie du roi au Qatar

Par Tarik Qattab le 14/11/2017 à 16h50 (mise à jour le 15/11/2017 à 06h53)

Yassir Zenagui, conseiller du roi Mohammed VI, dément formellement que le souverain s’est laissé photographier avec une écharpe portant un message politique à l’adresse des pays en conflit avec le Qatar. Yassir Zenagui affirme qu’il s’agit d’un grotesque montage.

aA

Une photographie, très largement diffusée sur les réseaux sociaux, montre le souverain brandissant une écharpe blanche avec cette inscription : «vous avez le monde et nous avons Tamim». L’inscription est supposée s’adresser aux pays qui établissent le blocus autour du Qatar. Pour vérifier l’authenticité de cette photographie, le360 a contacté Yassir Zenagui, conseiller de Mohammed VI. Ce dernier nous a fait part de sa sidération: «On est étonné par cette image, car il s’agit d’une image et non pas d’une photographie. C'est un grotesque montage! J’ai été présent à côté de Sa Majesté pendant tous ses déplacements publics lors de ce voyage, et à aucun moment, il n’a tenu ou ne s’est photographié avec une écharpe», affirme M. Zenagui. Et le conseiller du roi d’insister encore sur son étonnement et sur le «grotesque montage».

 

Il est à souligner que le roi du Maroc fait l’objet de nombreux photomontages qui trouvent un large réseau de diffusion sur les réseaux sociaux. Le travail de vérification, même à l’œil nu, permet de déceler des manipulations dans ces images. 

Le roi Mohammed VI s'entretient à Doha avec l’Emir du Qatar 

 

 

Il est à rappeler que le Maroc suit attentivement le développement des événements entre les pays du Golfe et la diplomatie marocaine, réputée pour sa retenue et sa sagesse, est en contact avec tous les pays pour trouver une issue favorable à cette crise. Elle adopte en cela une neutralité constructive qui ne saurait la confiner à l’observation passive d’une escalade inquiétante entre des pays frères. En juin dernier déjà, le Maroc s’était officiellement déclaré disposé à offrir ses bons offices en vue de favoriser un dialogue serein, franc et global, sur la base de la non-ingérence dans les affaires intérieures.

 

Le roi Mohammed VI a entamé son déplacement aux pays du Golfe, mardi 7 novembre, en se rendant, dans le cadre d’une visite de travail et d’amitié, aux Émirats arabes unis, à l’invitation de Cheikh Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane, prince héritier d'Abou Dhabi, Commandant suprême adjoint des Forces armées émiraties. Le souverain s’est par la suite déplacé au Qatar, où il se trouve actuellement, dans le cadre d’une visite officielle.

 

Vos réactions