Agadir: saisie de 1.000 chargeurs de contrefaçon | www.le360.ma

ع
Chargeur téléphone
© Copyright : Dr

Agadir: saisie de 1.000 chargeurs de contrefaçon

Par Amyne Asmlal le 19/04/2017 à 21h08 (mise à jour le 20/04/2017 à 00h29)

Kiosque360. Les services de Douane ont saisi un lot de 1.000 chargeurs de portables, ainsi que des tablettes et autres accessoires de contrefaçon. La marchandise, fabriquée en Chine, a été introduite sur le territoire via les frontières mauritaniennes.

aA

Face à la multiplication des drames causés par les chargeurs de téléphones portables de contrefaçon, les autorités ont décidé de sévir. En effet, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia dans son édition du jeudi 20 avril, les services de Douane relevant de la ville d’Agadir ont saisi une importante quantité d'appareils et accessoires.

 

Au niveau d'un barrage de la Douane dressé sur la route reliant Tiznit à Agadir, au niveau de la localité de Massa, un autocar a ainsi été intercepté. Durant la fouille règlementaire, les douaniers ont été interpellés par une grosse valise où ils ont découvert un lot de 1.000 chargeurs et un nombre important de tablettes et autres accessoires, également de contrefaçon.

 

Le propriétaire de la valise a été identifié et le bus escorté vers le port d’Agadir, siège de la direction régionale des services de Douane, pour les procédures d’usage. Un PV a donc été dressé, après l'interrogatoire du conducteur de l’autocar et du propriétaire de ce lot d’accessoires et appareils électroniques. Il a enusite été procédé à la destruction de la marchandise. 

 

L’enquête a révélé, ajoute Al Ahdath Al Maghribia, que les appareils de contrefaçon étaient de fabrication chinoise. Ils ont été introduits au Maroc par la frontière mauritanienne. La marchandise a pu traverser, sans problèmes, les différents barrages dressés le long de la route nationale numéro un, avant d’être chargée à bord de cet autocar qui relie la ville de Guelmim à Casablanca. La marchandise en question était vraisemblablement destinée aux vendeurs à la sauvette et au marché informel de la capitale économique.