«Al-Hoceïma, Manarat Al Moutawassit»: voici où en est l’état d’avancement du projet | www.le360.ma

ع
Al Hoceima Manarat Al Moutawassit
© Copyright : Dr

«Al-Hoceïma, Manarat Al Moutawassit»: voici où en est l’état d’avancement du projet

Par Le360 (avec MAP) le 29/05/2018 à 22h29 (mise à jour le 29/05/2018 à 22h46)

L'état d'avancement des projets inscrits dans le cadre du programme «Al-Hoceïma, Manarat Al Moutawassit» a atteint 65%, a souligné mardi à Rabat, le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Noureddine Boutayeb.

aA

En réponse à une question orale sur «la mise en oeuvre du programme Al-Hoceïma, Manarat Al Moutawassit» présentée par le groupe développement et justice à la Chambre des conseillers, Noureddine Boutayeb a relevé que les travaux de réalisation de ces projets s’achèveront dans les délais fixés.

 

Pour garantir la bonne gouvernance dans l'élaboration et la mise en oeuvre de ce programme, une approche participative a été adoptée pour assurer l'implication de l'ensemble des acteurs concernés et suivre les travaux à travers la tenue d'une série de réunions périodiques au niveau local pour mettre en oeuvre ce grand chantier et atteindre les résultats escomptés, a-t-il indiqué.

 

La province d'Al Hoceïma bénéfice au titre du programme de développement territorial (2015-2019), baptisé «Al-Hoceïma, Manarat Al Moutawassit» (Al Hoceima, ville phare de la Méditerranée) lancé en 2015 par le roi Mohammed VI, d'un plan structurel du développement intégré pour la période allant de 2015 à 2019 avec un budget de 605 milliards de dirhams (MMDH), a-t-il rappelé, notant que la contribution du ministère de l'intérieur, via la direction générale des collectivités locales, est estimée à 1.200.000.000 de dirhams.

 

Conformément aux hautes instructions royales, ce plan structurel intégré a été élaboré pour mettre à niveau la province d'Al Hoceïma et en faire un pôle de développement urbain et rural de la région Nord, a-t-il souligné, ajoutant que ce plan qui comprend plusieurs projets se distingue par la globalité de son intervention qui couvre l'ensemble de la province et cible toutes les couches sociales, ce qui permettra de soutenir le développement local et d'améliorer l'accès des citoyens aux services de base.

 

L'ensemble des secteurs sociaux ont contribué à la mise en oeuvre et au financement de ce programme ambitieux, composé de six axes fondamentaux, à savoir, les infrastructures, le social (santé, culture et sport), l’économique (l'agriculture, la pêche maritime, le tourisme et l'économie solidaire), l'environnemental (l'assainissement liquide et solide), la réhabilitation urbaine et rurale à travers la construction de routes, la structuration des quartiers sous-équipés et l'équipement des terrains de proximité, et enfin l'axe religieux portant sur la construction de plusieurs mosquées.