Barid-bank: une erreur informatique fait des millionnaires parmi les clients de la banque | www.le360.ma

ع
Al Barid Bank
© Copyright : DR

Barid-bank: une erreur informatique fait des millionnaires parmi les clients de la banque

Par Mohammed Ould Boah le 13/03/2018 à 00h42 (mise à jour le 13/03/2018 à 12h26)

Kiosque360. Ce week-end, le système informatique de Barid-Bank a commis une erreur monumentale. Celle de virer d’une seule traite, et indûment bien sûr, des millions de dirhams dans les comptes de certains clients de la banque… qui n’ont pas hésité à se servir gratis, en siphonnant 30 MDH aux GAB.

aA

C’est une première dans le système bancaire marocain que de commettre une erreur d’une telle ampleur. 300 millions de dirhams ont été ainsi virés en un clin d’œil et repartis sur les comptes de plusieurs centaines de clients de Barid-Bank.

 

C’est ce qui est arrivé samedi dernier, rapportent Assabah et Al Massae qui, dans leur livraison de ce mardi 13 mars, affirment que l’information a circulé comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, où des alertes appelaient les clients de Barid-Bank à se rendre dare-dare aux guichets automatiques pour voir à quel point leurs comptes bancaires avaient été garnis. Des photos d’écrans de guichets automatiques ont même circulé sur Facebook, ajoute Al Massae, montrant parfois des comptes crédités de sommes colossales, allant de 400.000 à  50 millions de dirhams!

 

Certains clients, dont les comptes ont été indûment alimentés par ce qui s’apparente à une gigantesque erreur du système informatique de la jeune banque, n’ont pas hésité à faire la tournée des GAB pour tirer le maximum de la manne venue de nulle part tomber dans leur escarcelle.

 

D’ailleurs, nous signale Assabah, même si quelque 30 millions de dirhams ont été frauduleusement tirés, des centaines de cartes ont finalement été «avalées» par les GAB suite à la réaction de Barid-Bank, qui s’est empressée de limiter ainsi les dégâts après avoir eu tardivement vent de sa propre méprise.

 


Jusqu’à lundi soir, la direction de la banque n’a communiqué ni sur le montant de ses pertes, ni sur les raisons de ce bug informatique sans précédent. Elle s’est contentée jusqu’ici d’envoyer des messages SMS à certains de ses clients, leur enjoignant l’ordre de restituer les sommes d’argent frauduleusement tirées à partir des GAB. Faute de quoi, la banque les menace de poursuites judiciaires.